Vous recherchez une actualité
Actualités

Journée mondiale du CŒUR: Pour éviter 17 millions de victimes chaque année

Actualité publiée il y a 9 années 2 mois 1 semaine
World Heart Federation

En partenariat avec l’OMS, la Fédération mondiale du Cœur organise le 29 septembre, la Journée mondiale du Cœur pour sensibiliser à la prévention des maladies cardiovasculaires, première cause de mortalité dans le monde. A l’occasion de cette Journée, des initiatives sont organisées dans plus de 100 pays.

Les maladies cardiovasculaires –cardiopathies et accidents vasculaires cérébraux font 17,3 millions de victimes chaque année soit 30% de la mortalité mondiale totale. Parmi ces décès, on estime que 7,3 millions sont dus à une cardiopathie coronarienne et 6,2 millions à un AVC. Plus de 80% de ces décès interviennent dans des pays à revenu moyen ou faible et touchent presque également hommes et femmes. D'ici 2030, près de 23,6 millions de personnes mourront d'une maladie cardio-vasculaire selon l'OMS. D'après les projections, ces maladies devraient rester les premières causes de décès.


Les principaux facteurs de risque de ces maladies ainsi que les moyens de les combattre, par exemple en surveillant son poids et en faisant régulièrement de l'exercice, sont au cœur de cette Journée. Hormis l'hérédité, le sexe et l'âge, ces principaux facteurs de risque cardiovasculaire sont modifiables (le tabagisme, l'HTA, le diabète, l'hypercholestérolémie, l'excès de poids ou l'obésité et la sédentarité). Les facteurs de risque ne s'additionnent pas mais s'aggravent l'un l'autre. Ainsi, l'association de plusieurs facteurs de risque, même de faible intensité, peut entraîner un risque très élevé d'être atteint d'une maladie cardiovasculaire, précise la FFC.

Cette Journée 2011 intervient juste après l'adoption à l'unanimité, le 19 Septembre 2011, par les dirigeants du monde entier de la Déclaration politique sur les maladies non transmissibles (MNT), en convenant que "la charge mondiale des maladies non transmissibles et leur menace constituent l'un des défis majeurs pour le développement du 21è siècle et compromet le développement social et économique à travers le monde ". Les gouvernements et les politiques se sont ainsi engagés dans la lutte contre la menace croissante du cancer, des maladies respiratoires chroniques, du diabète, mais aussi des maladies cardiovasculaires.

Autres actualités sur le même thème