Actualités

JOURNÉE nationale du PIED: 18 mai, dépistage gratuit des maladies du pied

Actualité publiée il y a 11 années 2 mois 6 heures
Union Française pour la Santé du Pied

La Journée nationale de prévention et de dépistage des maladies du pied, organisée par l’UFSP a pour objectif d’informer et de sensibiliser sur l’importance de la santé du pied, en proposant au grand-public un dépistage gratuit. C'est aussi le moment de faire connaître les compétences et des responsabilités spécifiques du podologue. Cette année, le dépistage est ciblé sur le pied diabétique, plus fréquent chez les personnes âgées, une pathologie qui requiert l’expertise du podologue et pour laquelle les soins podologiques sont pris en charge par l’Assurance maladie.


Du diagnostic à la réalisation des orthèses, le rôle élargi du podologue: Les podologues au nombre de 10.000 ont des compétences et des responsabilités spécifiques. C'est une des rares professions qui, après un examen clinique, a le droit de poser un diagnostic et le droit, également, de prescrire les produits nécessaires au traitement qu'il met en oeuvre et notamment les médicaments (topiques) à usage externe. Dans le cas des orthèses plantaires, le podologue préconise leur mise en place auprès du médecin qui établit la prescription pour obtenir la prise en charge par l'assurance maladie. Le podologue effectue les soins de certaines lésions des pieds (durillons, cors, verrues plantaires, ongles incarnés, malformations de l'ongle...). Il réalise enfin des orthèses plantaires.

Depuis la convention de décembre 2007 entre l'Union Nationale des Caisses d'Assurance Maladie et la Fédération Nationale des Podologues, la prise en charge des soins podologiques par l'Assurance maladie des personnes diabétiques de grade 2 et 3 est effective.

Un dépistage ciblé, cette année sur le pied diabétique: Un dépistage primordial car si ces complications sont dépistées à temps, les patients peuvent bénéficier des soins préventifs nécessaires. Car le diabète peut provoquer un gonflement et des plaies du pied, en particulier chez les patients âgés, avec un diabète ancien, ayant entraîné des neuropathies et une artériopathie. Le mécanisme induisant des plaies au niveau du pied diabétique est lié à trois phénomènes majeurs, la neuropathie périphérique qui a plusieurs conséquences: la perte de sensibilité thermo-algique, une dyshidrose (peau très sèche) et des déformations du pied, dont les points d'appuis changent, l'artériopathie des membres inferieurs et l'infection car l'hyperglycémie induit une baisse des défenses et provoque l'altération des polynucléaires. Mais toute artériopathie n'est pas liée au pied diabétique…

Quand le podologue n'est pas forcément le bon référent : A l'occasion de cette Journée, l'Association pour la maladie de Buerger attire l'attention sur cette affection rare, une thromboangéite oblitérante (TAO) qui touche les vaisseaux sanguins des bras et/ou des jambes. Elle se caractérise par l'inflammation de certains vaisseaux qui se bouchent empêchant la circulation normale du sang dans les extrémités, dont les pieds. Les symptômes qui en résultent sont un engourdissement et des douleurs vives dans la zone atteinte, accompagnés de l'apparition de plaies qui s'infectent. Mais les bilans biologiques sont normaux (pas de diabète, pas de cholestérol) ce qui rend le diagnostic difficile d'autant que les personnes qui consultent sont jeunes. Les patients vont parfois consulter un podologue, un pédicure ou autre professionnel des pieds. S'il n'existe aucun traitement permettant de guérir cette artériopathie des extrémités, le référent pour le patient est le spécialiste en pathologie vasculaire.

Sources: Association pour la maladie de Buerger ; Union Française pour la Santé du Pied (Visuel Copyright © UFSP)- LISTE DES SITES DE DEPISTAGE

Lire aussi: Journée SANTÉ du PIED 2011: Auriez-vous le pied diabétique?

Accéder au dossier : AOMI, ulcère de jambe, douleur et pansement : préserver l'autonomie (1/9) –Pour y accéder, vous devez être inscritet vous identifier