Vous recherchez une actualité
Actualités

La PERSONNALITÉ fait la musicalité

Actualité publiée il y a 5 années 8 mois 1 jour
Journal of Research in Personality

Nous ne sommes pas tous égaux face à l’écoute d’une musique et à sa musicalité. L’écoute et la perception de la musique passe bien évidemment par la personnalité. Ces psychologues de l’Université de Cambridge confirment ainsi que la personnalité joue aussi un rôle clé dans la capacité musicale, même pour ceux d'entre nous qui ne jouent pas d'un instrument. Leurs conclusions, présentées dans le Journal of Research in Personality, mettent notamment en avant un trait particulier, celui de l’«ouverture» d’esprit qui semble prédictif d’une écoute musicale attentive et sophistiquée.

Si bien évidemment la pratique musicale est reconnue comme un facteur d'ouverture à l'écoute musicale, cette nouvelle étude montre que d'autres facteurs, comme certains traits de personnalité, peuvent prédisposer à une sensibilité à la musicalité.


Ici, les psychologues de l'Université de Cambridge et de l'Université Goldsmiths ont testé plus de 7.000 participants bénévoles à la fois sur la personnalité (Big five : 5 grands traits sont évalués: l'ouverture, la conscience, l'extraversion, l'amabilité et la névrose) et l'expertise musicale, dont la mémoire mélodique et la perception du rythme. Ces données ont ensuite été rapprochées.

L'analyse constate que mise à part l'expérience musicale, le facteur prédicteur le plus important de la capacité musicale est, dans la personnalité, l'ouverture d'esprit.

· Ainsi, les participants ouverts aux nouvelles façons de penser, plus imaginatifs et créatifs, sont plus sensibles à la musicalité,

· les participants plus «fermés» ou ancrés dans leurs habitudes, la routine et le familier, aux valeurs plus classiques sont moins enclins à l'apprécier.

· Plus fort, l'extraversion s'avère liée aussi à une plus grande capacité de chant (auto-déclarée).

· Ces liens entre la personnalité et la qualité d'écoute musicale subsistent même chez les participants qui ne jouent pas d'instrument de musique. Cela suggère que ces personnes ont un talent musical, non exploité.

L'auteur principal, David Greenberg avait déjà montré dans une précédente étude que les préférences musicales sont liées aux modes de pensée. Cette nouvelle étude suggère que des facteurs indépendants de notre conscience et notre contrôle influencent notre perception et notre expérience de la musique. Des résultats qui intéresseront aussi les enseignants et les éducateurs, qui pourront faire le lien entre la personnalité de leurs élèves et leur intérêt pour les activités musicales proposées. Et les parents aussi, en première ligne pour encourager, chez leurs enfants, le développement de la musicalité.

Source: Journal of Research in Personality octobre 2015 Personality predicts musical sophistication

Lire aussi: DÉVELOPPEMENT: La musique donne du cortex aux enfants–

NEURO: La musique inspire aussi le cerveau -

Autres actualités sur le même thème