Vous recherchez une actualité
Actualités

La VIOLENCE conjugale et sexuelle explose aux États-Unis

Actualité publiée il y a 9 années 9 mois 1 semaine
Centers for Disease Control and Prevention

Aux Etats-Unis, 24 personnes par minute sont victimes de viols, de violences physiques, ou de harcèlement par leur partenaire intime, selon cette enquête publiée au 14 décembre par les Centers for Disease Control and Prevention. Une étude qui estime aujourd’hui que plusieurs millions d'américain(e)s sont aujourd’hui victimes de ces types de violence, en grande progression et qui met en avant les conséquences sanitaires pour les victimes pour toute la vie.

Au cours d'une année, 12 millions de femmes et d'hommes américains seront ainsi victimes de violence conjugale ou sexuelle. Au milieu de ces chiffres, c'est plus de 1 million de déclarations de viols et plus de 6 millions de déclarations de harcèlement en un an."Ce rapport historique montre l'impact dévastateur de ces actes violents sur la vie de millions d'Américains", a déclaré le secrétaire à la Santé, Kathleen Sebelius. «Ces informations vont servir de nouvelle base aux efforts de l'administration pour combattre la violence domestique et les abus sexuels. " Ce National Intimate Partner and Sexual Violence Survey est la première enquête du genre à offrir simultanément des estimations de prévalence par type de violence, au niveau national et de tous les Etats. Ses principales conclusions sont effarantes :


Concernant les femmes :

• Les taux élevés de violence sexuelle signalés par les femmes : Près d'1 femme sur 5 a été violée au cours de sa vie, 1 femme sur 4 a été victime de violence physique sévère d'un partenaire intime, 1 femme sur 6 a connu un type de victimisation au cours de sa vie. Ce phénomène de victimisation est facilité par la technologie.

• Près de 70% des femmes victimes ont subi une forme de violence conjugale pour la première fois avant l'âge de 25 ans.

• Environ 80% des femmes victimes de viols l'ont été avant l'âge de 25 ans.

• Les femmes victimes de violence (violence sexuelle, harcèlement, violence entre partenaires intimes) sont significativement plus à risque de problèmes de santé physique et mentale que les femmes non-victimes.

• Dans toutes les formes de violence (violence sexuelle, le harcèlement, la violence entre partenaires intimes), la grande majorité des victimes connaissent leur agresseur (souvent un partenaire intime ou une connaissance et rarement un étranger).

Les hommes aussi:

• 1 homme sur 7 a connu de graves violences physiques de la part de son partenaire intime à un moment donné de sa vie.

• 1 homme sur 19 a subi une victimisation.

• Près de 53% des victimes hommes ont subi une forme de violence conjugale pour la première fois avant l'âge de 25 ans

• Plus d'un quart des victimes hommes de viol, l'ont subi à l'âge de 10 ans ou moins.

• Les hommes victimes de violence (violence sexuelle, harcèlement, la violence entre partenaires intimes) sont plus à risque de problèmes de santé physique et mentale que les hommes non-victimes.

Un rapport qui souligne aussi la violence comme un fardeau majeur de santé publique et montre comment elle peut avoir des effets sanitaires pour toute la vie, et aussi divers que le syndrome du côlon irritable, le diabète, des maux de tête fréquents, des douleurs chroniques, et les troubles du sommeil. Entre autres…

Source: NISVS « Sexual Violence, Stalking, and Intimate Partner Violence Widespread in the US »

Lire aussi: Le SEXE en groupe chez les ADOS, une tendance préoccupante de santé publique -, Sur la Violence

Autres actualités sur le même thème