Vous recherchez une actualité
Actualités

LANGAGE: Même les chimpanzés ne communiquent pas à tort et à travers

Actualité publiée il y a 7 années 9 mois 3 semaines
Current Biology

Penser à son auditoire est une des règles de base d'une communication efficace. Cette drôle d’expérience montre que dans un monde sauvage, les chimpanzés sauvages, eux, savent communiquer à dessein. Et si cette règle n’est pas toujours appliquée par les humains, elle l’est bel et bien chez les singes qui savent tenir compte, dans certaines situations, des informations déjà acquises par leur auditoire. Cette étude, publiée dans l’édition en ligne du 29 décembre de Current Biology, une publication Cell Press, montre que les humains ne sont pas seuls, quand ils le sont, capables de s’adapter à leur public pour mieux lui répondre.

"Ces résultats suggèrent que les chimpanzés savent tenir compte de l'information déjà mise à la disposition des autres chimpanzés avant de décider du message qu'ils vont adresser. "Les chimpanzés prennent en compte « l'état des connaissances » ", explique Catherine Crockford de l'Université de St Andrews. «Ils ne lanceront un avertissement pour informer d'un danger seulement si ce danger n'est pas déjà connu. »


Une drôle d'expérience : En plaçant des serpents sur la voie de chimpanzés sauvages en Ouganda et en regardant leurs réactions, l'expérience montre que quand un chimpanzé détecte un serpent, il produit pour chaque groupe de chimpanzés qui arrive à proximité du danger une «alerte hoo». La communication des chimpanzés aussi est influencée par une motivation pro-sociale, avec l'intention d'informer les autres du danger.

Ces résultats éclairent l'influence du stade de développement mental sur l'évolution du langage. Si certains chercheurs expliquent que la vocalisation, une phase cruciale du langage, s'est produite dans le but d'informer et de réduire l'ignorance des autres, ces résultats montrent que de nombreux ingrédients nécessaires, comme la compréhension des connaissances de l'autre, pour passer à un mode de communication plus complexe, sont déjà et toujours présents chez les chimpanzés, explique l'auteur. D'autant que ces résultats ont été recueillis sur des chimpanzés à l'état sauvage qui ne vont donc agir que de manière pertinente et dans un contexte écologiquement pertinent.

Source: Current biology DOI 10.1016/j.cub.2011.11.053 "Wild chimpanzees inform ignorant group members of danger." (Visuel © Kitch Bain - Fotolia.com)

Autres actus en Psycho

Autres actualités sur le même thème