Vous recherchez une actualité
Actualités

Le DIABÈTE avant la grossesse triple le risque d'infection à SARM chez les mères

Actualité publiée il y a 5 années 5 mois 2 semaines
American Journal of Infection Control

Les femmes enceintes atteintes de diabète ont un risque triple d’infection au SARM (Staphylococcus aureus résistant à la méticilline), avant la sortie de l'hôpital, en comparaison des mères non diabétiques selon cette étude de l'Université de Californie, Los Angeles. Ces conclusions, publiées dans de l’American Journal of Infection Control montrent à quel point le diabète avant la grossesse prédispose au risque d’infection nosocomiale après l'accouchement.

Rappelons que le Staphylococcus aureus est la cause la plus fréquente d'infection cutanée et des tissus mous chez l'homme. Si les souches de S. aureus résistantes à la méthicilline (SARM) qui ont émergé dans les années 1960 ont présenté une menace pour la santé publique relativement limitée jusqu'aux années 1990, elles se sont ensuite propagées hors établissements de soin (infections nosocomiales) au sein des communautés. Les infections à SARM entraînent des infections graves, parfois mortelles, même chez les personnes en bonne santé.


Ces chercheurs de l'Université de Californie ont analysé plus de 3,5 millions dossiers d'hospitalisations dont 5,3% concernaient des mères atteintes de diabète pendant leur grossesse (diabète gestationnel) –soit 185.514 femmes- et 1% atteintes de diabète avant la grossesse -soit 28.939 femmes-. Les chercheurs ont identifié 563 cas d'infection invasive à SARM chez les mères après l'accouchement. Les sources les plus fréquentes de l'infection étaient la peau (31%), les voies urinaires (6%), d'autres sites génito-urinaires (5%), les infections de plaies (3%) et la septicémie (2%).

· Les femmes diabétiques avant la grossesse ont un risque triple d'infection à SARM par rapport aux autres femmes, conclut l'analyse (OR : 3,4 IC : 95% de 1,9 à 6,0),

· Cette relation persiste après ajustement avec l'obésité (OR 2,5, IC 95%: 1.3 à 4.8),

· le risque est plus élevé pour les femmes atteintes de diabète avec complications (RR : 1,5),

· aucune association n'est relevée avec le diabète gestationnel (OR: 1,1, IC 95% de 0,7-1,7).

Les auteurs appellent les établissements à plus de vigilance sur le risque possible d'infection à SARM chez les femmes diabétiques avant l'accouchement.

Source: American Journal of Infection Control doi:10.1016/j.ajic.2012.10.011 July 2013 Diabetes and early postpartum methicillin-resistant Staphylococcus aureus infection in US hospitals

Accéder à nos dossiers-Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Diabète et insulinothérapie : Tout savoir sur les types 1 et 2

Le diabète, une priorité de santé publique

Le diabète et sa psychologie

Autres actus sur le SARM

Autres actualités sur le même thème

Pages