Vous recherchez une actualité
Actualités

Le TABAGISME pour 40 à 60% de l'écart d'espérance de vie hommes-femmes

Actualité publiée il y a 8 années 4 mois 1 semaine
Tobacco Control

Des chercheurs de l’Université de Glasgow et de Londres, confirment la consommation de tabac comme principale explication de la différence importante d’espérance de vie entre les femmes et les hommes. Cette différence d’espérance de vie entre les sexes, plus affirmée dans les pays européens développés, fait débat sur ses causes, bien que le tabagisme ait toujours été reconnu comme un contributeur majeur. Des conclusions, qui pourraient évoluer dans les prochaines décennies, avec l’augmentation du tabagisme des femmes, publiées dans Tobacco Control, une revue du groupe BMJ.

L'objectif de cette étude était donc de comparer l'ampleur de cet écart d'espérance de vie entre les sexes, toutes causes de mortalité confondues, dans 30 pays européens et d'évaluer la contribution du tabagisme et de l'alcool à ces décès.


Les chercheurs ont analysé les données sur la mortalité toutes causes confondues, la mortalité liée au tabagisme et la mortalité liée à l'alcool extraites de la base consolidée de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour toutes les bases de données nationales sur l'année la plus proche de 2005. Les taux ont été standardisés en utilisant les normes de la population européenne et l'ont été pour tous les groupes d'âge. Le taux de décès et l'écart de ce taux entre les sexes attribuable aux décès liés au tabagisme et à l'alcool ont ensuite été calculés.

Le tabagisme, pour 40 à 60% de l'écart de mortalité entre hommes et femmes : Il apparaît des variations considérables dans l'ampleur de l'excès de mortalité constaté chez l'homme toutes causes confondues, à travers l'Europe, le taux de mortalité allant de 188/100.000 par an en Islande à 942/100.000 par an en Ukraine. Les décès liés au tabagisme représentent environ 40% à 60% de l'écart entre les sexes, tandis que la mortalité liée à l'alcool représente de 20% à 30% de l'écart entre les sexes en Europe orientale et 10% à 20% ailleurs en Europe.

Et dans les prochaines décennies ? Le tabagisme continue donc d'être la cause la plus importante des différences de mortalité entre les deux sexes en Europe, même si cette explication toujours d'actualité est souvent éclipsée par d'autres hypothèses. Cependant les évolutions de comportement et le développement du tabagisme chez les femmes implique que cet écart de mortalité entre les sexes diminuera dans les prochaines décennies.


Interstitiel resposorb