Vous recherchez une actualité
Actualités

Le VIH à la naissance double le risque de perte auditive

Actualité publiée il y a 7 années 2 mois 3 semaines
NIH-Pediatric Infectious Disease Journal

Cette étude des US National Institutes of Health suggère un risque spécifique de perte d’audition, vers l’âge de 16 ans, pour les enfants infectés in utero par le VIH. Ces conclusions, qui viennent d’être publiées dans l'édition du 24 mai du Pediatric Infectious Disease Journal, ont des conséquences importantes pour le suivi médical de ces enfants et pratiques, pour leur développement et leur scolarité : Si l'enfant a un problème d'audition, des mesures pourront être prises comme le placement au premier rang de la salle de classe, la préférence pour un environnement moins bruyant ou encore un appareil auditif.

Les chercheurs estiment que la perte auditive affecte 9 à 15% des enfants infectés par le VIH vs 5 à 8 % des enfants qui n'ont pas le VIH à la naissance, mais dont les mères avaient une infection à VIH pendant leur grossesse. Les auteurs définissent la perte d'audition par un niveau auquel les sons peuvent être détectés, sur 4 fréquences essentielles pour la compréhension de la parole (500, 1000, 2000 et 4000 Hertz), de 20 décibels (ou plus) plus élevés que le niveau d'écoute normal. «Les enfants exposés au VIH avant la naissance sont plus à risque de troubles de l'audition » résume le Dr George K. Siberry, du Département SIDA du National Institute of Child Health et Human Development (NICHD-NIH). Même une perte auditive légère chez l'enfant peut retarder l'acquisition de compétences linguistiques. Pour déterminer les degrés de perte auditive des enfants suivis, les chercheurs ont effectué un examen physique du canal de l'oreille, une évaluation de leur capacité auditive et des tests d'audition.


VIH à la naissance, risque multiplié par 2 à 3 de perte auditive : Sur ces participants âgés de 7 à 16 ans, comparativement aux moyennes nationales, les enfants infectés par le VIH présentaient un risque multiplié par 2 à 3 de souffrir de perte auditive. Les enfants dont les mères avaient le VIH pendant leur grossesse, mais nés sans le VIH étaient 20% plus susceptibles de souffrir également de perte auditive.

Source: Pediatric Infectious Disease Journal 17 May 2012 doi: 10.1097/INF.0b013e31825b9524 Hearing Loss in Perinatally Human Immunodeficiency Virus-Infected and Human Immunodeficiency Virus -Exposed but Uninfected Children and Adolescents (Visuel © iMAGINE - Fotolia.com)

Lire aussi : Dépistage PRÉCOCE des troubles de l'AUDITION: Adoption définitive d'une mesure controversée

Autres actualités sur le même thème