Vous recherchez une actualité
Actualités

LÉGIONELLOSE: Recrudescence de 28% en 2010

Actualité publiée il y a 9 années 2 semaines 1 jour
InVS-BEH

L’Institut de veille sanitaire alerte sur la recrudescence de la légionnellose, en 2010, qui aurait touché plus de 1.500 personnes, soit une incidence de 2,4 cas pour 100.000 habitants. Une recrudescence préoccupante qui implique une surveillance renforcée des réseaux d’alimentation d’eau et de lancer de nouvelles recherches pour identifier précisément les sources de contamination.Les ¾ des cas identifiés en 2010 présentent au moins un facteur de risque connu, notamment : - le tabagisme (43%), et l’unique facteur de risque pour 27% des cas - le diabète (18%), - une hémopathie, un cancer (10%), - une immunosuppression (9%). Les sources de contamination ont rarement été identifiées : Des études doivent donc être conduites pour mieux comprendre les déterminants de la survenue des légionelloses (densité des sources d’exposition et modification de leurs caractéristiques, conditions environnementales…). Les analyses montrent néanmoins que des réseaux d’eau sont majoritairement à l’origine des cas de légionelloses. La surveillance des légionelles dans les installations de production, de stockage et de distribution d’eau chaude sanitaire dans les établissements recevant du public est donc primordiale dans la maîtrise du risque dans ces établissements

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

L'Institut de veille sanitaire, face à la recrudescence de ces infections, conseille donc de lancer de nouvelles recherches et de définir de nouvelles stratégies de prévention et de contrôle des installations identifiées comme à risque.