Vous recherchez une actualité
Actualités

Les femmes nées prématurées donnent plus souvent naissance prématurément

Actualité publiée il y a 6 années 6 mois 4 jours
Obstetrics & Gynecology

Les femmes nées avant terme ont ainsi un risque plus élevé d'accouchement prématuré, révèle cette étude de l’Université de Montréal. Et plus les femmes sont nées prématurément, plus leur risque d'accouchement prématuré augmente. Des résultats présentés dans la revue Obstetrics & Gynecology, plus indicatifs qu’alarmants, la très grande majorité des femmes nées prématurément accouchant à terme. Néanmoins, c’est un nouveau facteur de risque de prématurité qui doit être pris en compte.


Les chercheurs du CHU Sainte-Justine et de l'Université de Montréal ont analysé les données de 7.405 femmes nées prématurément sur une période de 19 ans (dont 554 nées avant 32 semaines et 6.851 nées entre 32et 26 semaines de grossesse) et les ont comparées à celles de 16.714 femmes nées à terme. L'analyse révèle un risque plus élevé, pour les femmes nées prématurées ont de donner naissance à un enfant prématuré. Ainsi,

· 13 % des femmes nées avant 37 semaines de grossesse ont donné naissance prématurément au moins une fois vs 9,5 % des femmes nées à terme.

· Ce taux atteint 14 % chez les femmes nées avant 32 semaines.

Etre née prématurée et/ou à faible poids de naissance, 2 facteurs indépendants d'accouchement prématuré : « On savait », explique l'auteur principal, Ariane Boivin dans un communiqué « qu'un faible poids à la naissance augmente le risque d'accouchement prématuré (…) Nos résultats sont sans équivoque. Le simple fait d'être née avant terme augmente le risque d'accoucher prématurément».

Les auteurs appellent donc à inclure la naissance prématurée dans les facteurs de risque de grossesse, à tenir compte de ce facteur de risque dans le suivi de grossesse et à informer les futures mères dans ce cas des signes avant-coureurs d'un travail pré-terme.

Une équipe du CHU Sainte-Justine travaille simultanément à mettre au point un médicament pour prévenir l'accouchement prématuré.

Source: Communiqué UdeM Higher Risk of Preterm Delivery for Women born Preterm et Obstetrics and Gynecology 7 avril 2015 doi:10.1097/AOG.0000000000000813 Risk for Preterm and Very Preterm Delivery in Women Who Were Born Preterm (Visuel Fotolia)

Plus d'études sur la Prématurité

Autres actualités sur le même thème