Vous recherchez une actualité
Actualités

L'OBÉSITÉ responsable, chez les jeunes, de calculs biliaires

Actualité publiée il y a 7 années 5 mois 6 jours
Journal of Pediatric Gastroenterology & Nutrition

Un risque plus élevé de calculs biliaires que celui habituellement observé chez l’adulte, c’est ce que constatent ces chercheurs du Kaiser Permanente chez des jeunes atteints de surpoids. Un simple surpoids va ainsi multiplier chez les jeunes le risque par 2, une obésité modérée par 4, une obésité sévère par 6. Une nouvelle comorbidité de l’obésité identifiée, autrefois « réservée » aux adultes mais à prendre aujourd’hui en compte avec le taux alarmant de tendance à l’obésité chez les jeunes. Conclusions dans le Journal of Pediatric Gastroenterology & Nutrition. Cette étude américaine révèle d’abord la tendance avec, chez ses participants, 7,3% des garçons et 5,5% des filles âgées de moins de 20 ans, atteints d’obésité sévère. Des résultats représentatifs, puisque cette étude était basée sur les données des dossiers de santé électroniques de plus de 510.000 enfants âgés de 10 à 19 ans, de 2007 à 2009, participant à un programme de recherche du Kaiser Permanente (Californie).

« Les calculs biliaires sont relativement fréquents chez les adultes obèses mais ont toujours été rares chez les enfants et les adolescents », rappelle le Pr Corinna Koebnick, auteur principal de l'étude. « Ces résultats viennent associer à l'obésité des jeunes, une nouvelle maladie que nous pensions spécifique à l'adulte ».


Les chercheurs constatent,

· une forte association entre l'obésité et les calculs biliaires chez les filles comme chez les garçons.

· Les filles obèses et sévèrement obèses ont un risque multiplié par 6 et 8 respectivement, d'avoir des calculs biliaires (vs de poids normal),

· les garçons obèses et sévèrement obèses ont un risque multiplié par 2 et 3 respectivement, d'avoir des calculs biliaires (vs de poids normal),

· la taille de l'étude a même permis aux chercheurs d'explorer les disparités raciales et ethniques. Ils constatent ainsi que ce risque de calculs biliaires, associé à l'obésité, est le plus élevé chez les jeunes hispaniques.

Conséquences : Le taux élevé de calculs biliaires chez les enfants et les adolescents obèses peut surprendre les pédiatres parce que la lithiase biliaire est généralement considérée comme un trouble de l'adulte. Mais aujourd'hui, l'obésité est si fréquente que les pédiatres doivent apprendre à reconnaître les symptômes caractéristiques de calculs biliaires.

Ensuite, expliquent les auteurs, il devient nécessaire de mieux comprendre le rôle potentiel de facteurs de risque tels que l'obésité, le sexe, l'ethnicité et l'utilisation des contraceptifs oraux sur la maladie lithiasique.

La lithiase biliaire est un problème majeur de santé en France comme aux Etats-Unis (avec 20 millions d'adultes touchés). En France, environ 5 millions de personnes ont des calculs (soit une prévalence de 8%). L'incidence est de l'ordre de 2.000 nouveaux cas par million et par an, donnant lieu à 60 à 80.000 cholécystectomies chaque année en France. Les calculs, qui se forment habituellement dans la vésicule biliaire peuvent migrer dans le canal cholédoque ou les voies biliaires intrahépatiques et peuvent entraîner des douleurs abdominales et des nausées, bloquer le passage de la bile dans l'intestin, ce qui entraîner une infection de la vésicule biliaire, du foie ou du pancréas qui non traitée, peut être fatale.

Source: Journal of Pediatric Gastroenterology & Nutrition (à paraître) via Kaiser Permanente Kaiser Permanente Study Finds Obese Youth Have Significantly Higher Risk of Gallstones

Accéder à nos dossiers-Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Obésité de l'enfant (1/6)
Troubles du comportement alimentaire

Autres actualités sur le même thème