Vous recherchez une actualité

Actualités

Maladie COELIAQUE : Le vaccin qui protège contre l'exposition accidentelle au gluten

Actualité publiée il y a 1 année 4 mois 2 jours
The Lancet Gastroenterology and Hepatology

Il s’appelle Nexvax2® et ce candidat vaccin thérapeutique, protecteur contre les effets néfastes d’une exposition accidentelle au gluten, chez les patients atteints de maladie cœliaque, pourrait être très prochainement disponible sur le marché. Son fabricant, ImmusanT vient en effet de publier, dans le Lancet Gastroenterology and Hepatology les dernières données d’essai clinique de phase 1 de Nexvax2 chez les patients atteints de maladie cœliaque et ces premiers résultats sont très prometteurs.

La maladie cœliaque est une maladie auto-immune médiée par les lymphocytes T, déclenchée par l'ingestion de gluten provenant du blé, du seigle et de l'orge, chez des sujets génétiquement sensibles. Un régime sans gluten est actuellement la seule gestion possible de la maladie. La prévalence de la maladie cœliaque est estimée à environ 1% dans les pays « riches », environ 80% des cas ne sont pas diagnostiqués. Lorsqu'une personne atteinte de maladie cœliaque consomme du gluten, son système immunitaire répond en déclenchant une réponse des lymphocytes T, ce qui endommage l'intestin grêle et inhibe l'absorption de nutriments importants dans le corps. La maladie non traitée chez l'adulte est associée à l'ostéoporose, au risque accru de fractures, d'anémie, de fertilité réduite, de problèmes pendant la grossesse, à l'hypoplasie dentaire, la dermatite, à la stomatite récurrente et au cancer. Sans traitement médicamenteux disponible, la seule option est une élimination stricte et permanente du gluten du régime alimentaire. Cependant, malgré l'adhésion à un régime sans gluten, personne n'est à l'abri d'une exposition accidentelle.


Le candidat vaccin thérapeutique Nexvax2® est justement destiné à protéger contre les effets de l'exposition accidentelle au gluten chez les patients atteints de maladie cœliaque et suivant un régime sans gluten. 2 essais randomisés de phase I, en double aveugle et contrôlés vs placebo éclairent la biologie sous-jacente de la maladie cœliaque et démontrent que Nexvax2 était sûr et bien toléré. Les patients traités avec Nexvax2 dans ces essais présentent bien une modification de la réponse immunitaire au gluten sans lésion duodénale apparente. Les résultats confirment que Nexvax2 réduit la réactivité des cellules T spécifiques en réponse au gluten dans la maladie cœliaque.

Les études établissent également la dose maximale tolérée de Nexvax2. Après la première dose intradermique, certains participants ont eu en effet des nausées et des vomissements, semblables aux symptômes observés en cas d'ingestion de gluten. La réponse immunitaire aiguë stimulée par Nexvax2 après la première dose s'avère similaire à celle associée à l'ingestion gluten, mais est ensuite réduite avec les doses suivantes. Les chercheurs confirment l'absence de différence Nexvax2 vs placebo, dans l'histologie duodénale après un dosage 2 fois par semaine de la dose maximale tolérée pendant 8 semaines.

Au total, 4 essais cliniques de phase 1 soutiennent déjà la sécurité, la tolérance et la bioactivité pertinente de Nexvax2 et suggèrent ses promesses comme immunothérapie antigénique spécifique dans la maladie cœliaque. Les chercheurs souhaitent encore faire progresser le vaccin thérapeutique et espèrent pouvoir passer très prochainement au stade II.

May 1017 DOI: 10.1016/S2468-1253(17)30110-3 Epitope-specific immunotherapy targeting CD4-positive T cells in coeliac disease: two randomised, double-blind, placebo-controlled phase 1 studies

Près de 50 études sur la maladie coeliaque et la sensibilité au gluten

Accéder aussi à toute l'actualité médicale en Gastroentérologie sur Microbiote Blog

Autres actualités sur le même thème

Pages