Actualités

MALADIES AUTO-IMMUNES : GSK achète 100 millions de $ un nouvel anticorps thérapeutique

Actualité publiée il y a 11 années 5 mois 3 semaines
Industrie

Il s’agit de IMP731, un nouvel anticorps thérapeutique pour le traitement des maladies auto-immunes, telles que la polyarthrite rhumatoïde et la sclérose en plaques, développé par la société Immutep qui en cède les droits exclusifs et mondiaux à GSK, pour un paiement initial de 100 millions de dollars.

Immutep SA – une biopharma développant des thérapeutiques pour le traitement du cancer ou les maladies auto-immunes- a annoncé au 6 janvier la signature de ce contrat de licence rappelant que ce nouvel anticorps thérapeutique IMP731 a démontré son efficacité à faibles doses sur des modèles précliniques avec des lymphocytes T activés, comme c'est le cas pour la polyarthrite rhumatoïde et la sclérose en plaques et pourrait représenter une nouvelle approche thérapeutique pour le traitement de ces maladies auto-immunes.


GSK assumera le développement et les coûts associés pour IMP731. IMP731 est un anticorps cytotoxique qui peut supprimer (et pas seulement bloquer) les cellules T activées présentes dans de nombreuses maladies auto-immunes, de manière ciblée (seulement un sous-ensemble de cellules T activées est supprimé). Ce principe d'immunosuppression très précise à long terme devrait montrer son efficacité par rapport aux thérapeutiques classiques par agents immunosuppresseurs, avec un risque réduit de sensibilité accrue, avec les traitements classiques, aux agents infectieux.

C'est une thérapie ciblée, comportant un nombre minimum d'injections pour des effets à long terme qui semble une approche prometteuse dans les maladies auto-immunes où de nombreux auto-antigènes ont des lymphocytes T activés, par exemple, la polyarthrite rhumatoïde et la sclérose en plaques.