Vous recherchez une actualité
Actualités

Maladies NÉGLIGÉES: La R et D est en panne

Actualité publiée il y a 5 années 9 mois 3 semaines
The Lancet Global Health

Une R&D en panne quand il s’agit de développer de nouveaux médicaments pour les maladies négligées, avec seuls 4% des nouvelles molécules et vaccins autorisés ces 10 dernières années, les concernant, c’est le bilan publié dans la revue The Lancet Global Health, par la Drugs for Neglected Diseases initiative (DNDi) qui souligne le besoin de pouvoir donner accès à de nouveaux traitements « modernes » aux populations les plus démunies dans le monde. Bref, un enjeu majeur de santé publique, représentant 11% de la charge mondiale de morbidité, qui reste négligé.


Les chercheurs de DNDi, de Médecins Sans Frontières (MSF), du Programme de recherche concernant les maladies tropicales (OMS-TDR) et de 3 universités dont 2 françaises, le CHU de Grenoble, Joseph Fourier et Oxford constatent ici que sur les 850 nouveaux médicaments et vaccins autorisés entre 2000 et 2011, seuls 37 concernaient les maladies négligées, telles que le paludisme, la tuberculose, les maladies tropicales dites « négligées » par l'OMS, 11 maladies diarrhéiques et 19 autres maladies liées à la pauvreté hors VIH/SIDA.

De plus, parmi les 37 nouveaux traitements, la plupart ne sont en fait que des dérivés de médicaments existants et seuls 4, 3 pour le paludisme et 1 pour les maladies diarrhéiques est réellement nouveau.

Le bilan souligne également l'insuffisance de la recherche sur les maladies négligées. Ainsi, sur près de 150.000 essais cliniques enregistrés sur de nouveaux produits thérapeutiques en développement en décembre 2011, seul 1% concernait les maladies négligées. Cela va de pair avec l'insuffisance de la R&D pour près de 80% des maladies négligées : sur les 49 maladies négligées incluses dans l'étude, 27% ne bénéficient depuis 10 ans, d'aucun effort de R&D.

Un pipeline trop pauvre donc quand il s'agit des traitements des maladies négligées : L'étude est en effet plus optimiste sur les vaccins dont plusieurs devraient arriver sur le marché, que sur les traitements. Ainsi, les auteurs estiment que seuls 28 nouveaux produits pour les maladies négligées devraient être disponibles ces 6 prochaines années, seulement 5 nouvelles molécules. Par ailleurs, 15 nouveaux vaccins ou produits biologiques devraient être autorisés au cours des 10 prochaines années.

Seule tendance positive, une légère augmentation de 2,4 nouveaux produits/an pour la période 2000-2011 et qui devrait atteindre 4,7 nouveaux produits/an d'ici 2018.

Source: The Lancet Global Health, 24 Oct 2013 doi:10.1016/S2214-109X(13)70078-0 The drug and vaccine landscape for neglected diseases (2000-11): a systematic assessment.

Autres actualités sur le même thème