Vous recherchez une actualité
Actualités

Médicaments de l'ASTHME chez le petit enfant et retard de croissance

Actualité publiée il y a 3 années 7 mois 3 semaines
European Society for Paediatric Endocrinology

Cette étude finlandaise alerte sur les effets indésirables du traitement médicamenteux standard de l’asthme chez les petits enfants asthmatiques, en particulier sur le risque de retard de croissance et de taille inférieure, plus tard dans la vie. Les conclusions présentées à la 54è Réunion annuelle de l’European Society for Paediatric Endocrinology soulignent l'importance d’une utilisation très circonspecte de ces médicaments chez les nourrissons âgés de 2 ans et moins.

L'asthme est la première maladie chronique de l'enfant avec une prévalence de 8 % à partir de 6 ans. Sa prévalence chez le nourrisson est estimée à 25 % au Royaume-Uni*. Sa prise en charge thérapeutique, chez l'enfant et le nourrisson, doit prendre en compte leur organisme encore en développement. Le traitement de fond de l'asthme du nourrisson repose sur la corticothérapie inhalée, avec l'objectif d'améliorer les symptômes et de rétablir la fonction respiratoire. Cette étude suggère que ces médicaments corticoïdes inhalés peuvent avoir des effets néfastes chez le petit enfant, et, en particulier, entraîner un taux de croissance réduit avec pour conséquence une taille inférieure à l'âge adulte.


Dans cette étude, les chercheurs de l'hôpital et de l'université de Kuopio (Finlande) ont analysé les données de taille, poids et prise de médicaments de 12.482 enfants finlandais âgés de 0-24 mois. L'analyse constate que l'utilisation de corticoïdes inhalés au cours des 2 premières années de vie est associée à une plus faible croissance et une taille réduite pour l'âge. Ce résultat s'avère plus significatif avec la prise de budésonide pendant plus de 6 mois.

De nombreux facteurs peuvent impacter le développement des enfants. Les auteurs rappellent d'ailleurs que l'impact des corticostéroïdes sur la croissance a déjà été suggéré, mais chez des enfants plus âgés et avec des effets considérés comme temporaires sur la croissance. Cette étude suggère un lien entre le traitement à long terme par corticostéroïdes pendant l'enfance et un retard de croissance pendant ou après l'âge de 2 ans (dans l'attente de publication de ses résultats détaillés).

De nouvelles études de long terme sont d'ores et déjà prévues pour évaluer cet effet à 3 ans et au-delà.

Source: European Society for Paediatric Endocrinology Annual Meeting 2-Oct-2015 Asthma medications taken during infancy linked to stunted growth

* Groupe de Recherche sur les Avancées en Pneumo-Pédiatrie, créé avec le soutien du laboratoire GlaxoSmithKline

Lire aussi : ASTHME et GROSSESSE: Stéroïdes pour la mère, troubles hormonaux pour l'enfant -


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages