Vous recherchez une actualité
Actualités

MÉLANOME et peaux claires: Risque de déficience en vitamine D

Actualité publiée il y a 8 années 1 mois 4 semaines
Cancer Causes and Control

Les personnes à peau claire, sujettes aux coups de soleil ou encore les patients atteints de mélanome pourraient avoir besoin de suppléments en vitamine D, selon cette étude publiée dans la revue scientifique Cancer Causes and Control. Reconsidérer avec son médecin l’opportunité d’une supplémentation dans ce cas, ce qui passe par un simple test sanguin, peut donc être utilie, selon cette étude.

Cette recherche, menée par des chercheurs de l'Université de Leeds et de l'Université de Pennsylvanie, financée par le Cancer Research britannique et le NIH américain, sur des personnes avec et sans mélanome, a examiné comment les niveaux de vitamine D sont associés à l'exposition au soleil, à certaines variations génétiques et à la prise de suppléments de vitamine D. 960 individus avec un mélanome récemment diagnostiqué ont été appariés à 513 personnes sans mélanome. En outre, 174 frères et sœurs des participants avec mélanome ont également participé en tant que contrôles.


Tous les participants ont rempli des questionnaires et passé des entretiens pour renseigner leur exposition au soleil, leur couleur naturelle, de peau, de cheveux, la fréquence des coups de soleil, la propension à brûler. Les individus atteints de mélanome ont été interrogés sur leur consommation de suppléments de vitamine D. Les niveaux de vitamine D dans le sang ont été mesurés grâce à des prélèvements sanguins.

L'étude constate que de nombreux participants ont un niveau insuffisant en vitamine D, défini dans cette étude comme < 60nmol / l. C'est le cas,

· de 63% des cas de mélanome et 55% des témoins sans mélanome.

· Des individus sensibles aux coups de soleil,

· Des personnes présentant une variation génétique particulière (single nucleotide polymorphism) au niveau du gène codant pour la vitamine D.

· Les taux de vitamine D sont associés de manière positive à l'exposition au soleil et à la prise de suppléments alimentaires, avec des niveaux encore plus élevés chez les personnes remplissant ces 2 critères.

· Les niveaux de vitamine D sont associés de manière positive à l'utilisation de crème solaire à indice de protection faible.

· En conclusion, les niveaux de vitamine D sont tout particulièrement insuffisants pour les personnes sensibles au soleil et chez celles avec cette variation particulière du gène codant pour la vitamine D.

La plupart d'entre nous devraient obtenir suffisamment de vitamine D à partir de leur alimentation et de leur exposition à la lumière du soleil. Toutefois, en prenant 10 microgrammes (0,01 mg) par jour ou moins de suppléments de vitamine D, cela n'aurait aucun effet néfaste et pourrait combler une éventuelle déficience en vitamine D. Selon les chercheurs, la supplémentation en vitamine D devrait être considérée pour la majorité des populations vivant sous un climat tempéré et tout particulièrement pour les patients atteints de mélanome. Mais, dans ce cas, cela passe par un test sanguin prescrit par le médecin, rappellent les auteurs.

Rappelons que la vitamine D joue un rôle dans le déséquilibre glycémique et le risque de diabèteest sérieusement évoqué. En effet, la carence en Vit D serait plus fréquente dans la population de diabétiques de type 2 que chez les non diabétiques. Elle agit aussi sur le Psoriasis. Il existe également un risque avéré d'ostéoporose avec fractures et déficit des fonctions musculaires en cas d'insuffisance d'apports ou de synthèse. Et, enfin, un lien direct entre le manque d'exposition au soleil et le risque d'être atteint de la sclérose en plaques. Plusieurs études démontrent aussi l'intérêt d'une supplémentation en vitamine D sur les pathologies respiratoires (grippe, tuberculose, asthme).

Source: Cancer Causes and Control 2011; 10: 1471-1482 The determinants of serum vitamin D levels in participants in a melanoma case–control study living in a temperate climate.

Accéder aux dernières actualités sur la Vitamine D

Lire aussi : CANCERS de la peau: Trop de vitamine D, risque augmenté -

Autres actualités sur le même thème