Vous recherchez une actualité
Actualités

MÉLANOME: Le risque peut se détecter sur le bras

Actualité publiée il y a 3 années 11 mois 4 semaines
British Journal of Dermatology

Le nombre ou la densité de nævus ou grains de beauté fait partie des marqueurs majeurs du risque de mélanome. Même si seuls 20 à 40% des cas de mélanomes se développent à partir de naevus existants. Mais quelle est le seuil au-delà duquel ce nombre doit évoquer un risque élevé de mélanome ? Et comment en pratique clinique, décompter l’ensemble des grains de beauté sur le corps du patient ? Cette étude de chercheurs du King’s College de Londres propose une méthode de comptage, sur le bras et un seuil, plus de 11 grains de beauté. Ce « test » et sa sensibilité sont ici vérifiés chez une cohorte de plus de 3.000 jumelles puis sur un échantillon plus large de participants des 2 sexes.

Malgré les récentes découvertes sur la pathogenèse du mélanome, le nombre de naevus reste le facteur de risque le plus important et le marqueur clinique le plus évident. Les chercheurs considèrent que le risque de mélanome augmente de 2 à 4% par « grain » supplémentaire sur le corps.


Pour contourner la difficulté en pratique clinique de compter l'ensemble des grains de beauté sur le corps entier du patient, ces chercheurs ont cherché à déterminer le site du corps où le comptage était le plus prédictif. Le bras avait déjà été évoqué comme une possibilité. Les chercheurs ont utilisé les données de 3.594 jumelles participant à la cohorte TwinsUK study. Ces participantes ont subi un examen de la peau, leur type de peau a été documenté tout comme la teinte des cheveux et la couleur des yeux, la présence de taches de rousseur. Leurs grains de beauté ont été comptés sur 17 sites du corps, par des infirmières formées à cet effet. L'analyse constate que,

· les bras et les jambes sont les sites les plus représentatifs,

· le nombre de grains de beauté sur le bras droit est le marqueur le plus prédictif du nombre total de grains de beauté présents sur l'ensemble du corps,

· les participantes ayant plus de 7 grains de beauté sur le bras droit ont un risque multiplié par 9 d'en avoir plus de 50 sur l'ensemble du corps,

· les participantes ayant plus de 11 grains de beauté sur le bras droit ont un risque multiplié par 9 d'en avoir plus de 100 sur l'ensemble du corps (OR = 9,38, IC 95%: 6,71 à 13,11).

· la zone située au-dessus du coude droit s'avère également particulièrement prédictive du nombre total de grains de beauté.

Ces résultats ont enfin été vérifiés chez un plus large échantillon de participants masculins et féminins.

· Chez les hommes, le nombre de naevus sur les jambes s'avère également fortement associé avec le nombre trouvé sur le dos et sur l'ensemble du corps.

En conclusion, compter le nombre de grains de beauté sur le bras peut être une approche clinique recevable en soins primaires pour une première estimation du nombre total sur l'ensemble du corps. Ces résultats, soit plus de 11 grains sur le bras, pourraient aider les médecins à identifier plus facilement les personnes à risque plus élevé de développer un mélanome.

Source: British Journal of Dermatology Oct, 2015 DOI: 10.1111/bjd.14216 Prediction of high naevus count in a healthy uk population to estimate melanoma risk

Plus de 50 études sur le Mélanome

Autres actualités sur le même thème