Vous recherchez une actualité
Actualités

MÉLANOME: Un traitement topique pour bloquer les celules tumorales

Actualité publiée il y a 8 années 6 mois 3 semaines
Cancer Prevention Research

Alors que l’incidence du mélanome continue d'augmenter malgré l'utilisation d’écrans solaires, un composé topique appelé ISC-4 pourrait empêcher la formation des lésions du mélanome, selon cette étude de chercheurs du Penn State College of Medicine publiée dans la revue Cancer Prevention Research. Ce concentré de composés naturels présents dans certains légumes déjà reconnus pour leurs propriétés anti-cancéreuses vient de démontrer, en laboratoire, son efficacité à bloquer l'expansion des cellules tumorales de la peau humaine générées par 80 à 90% des tumeurs.

"L'augmentation constante de l'incidence du mélanome suggère que d'autres approches préventives sont nécessaires pour compléter les stratégies existantes», explique le Pr. Gavin Robertson, professeur de pharmacologie, de pathologie, de dermatologie et de chirurgie, et directeur Centre mélanome de la Penn.


Les chercheurs ont ciblé les protéines Akt3, qui jouent un rôle central dans 70% des cas de mélanome en empêchant la mort cellulaire et qui ont le potentiel de prévenir les stades précoces du mélanome. "La voie de signalisation des protéines Akt3 est dérégulée dans la majorité des mélanomes, ce qui en fait une cible prometteuse qui, si elle est inhibée pourrait empêcher la mort cellulaire et les lésions mélanocytaires, empêchant ainsi le développement de la maladie», explique le Pr. Robertson.

Les isothiocyanates ont été identifiés comme des inhibiteurs des protéines Akt3. Ces sont des composés naturels présents dans les légumes comme le brocoli et les choux de Bruxelles qui ont des propriétés naturelles anticancéreuses. Malheureusement, des recherches antérieures ont montré qu'ils n'ont qu'un effet faible de chimiothérapie sur des cellules du mélanome en raison des concentrations élevées nécessaires pour être efficaces. Pour développer une version plus puissante, les chercheurs de Penn State ont développé un composé dérivé, les isoselenocyanates (ISC-4), à base de sélénium.

80 à 90% des tumeurs bloquées: Des chercheurs ont constaté en laboratoire que les applications topiques répétées d'ISC-4 permettent de réduire l'expansion des cellules tumorales de la peau humaine générées par 80 à 90% des tumeurs. La recherche a également montré que l'utilisation de ce nouveau composé est sûre. Pour être un agent efficace de prévention, la substance doit tuer les cellules du mélanome tout en préservant les cellules normales. Or l'ISC-4 tue 2 à 5 fois plus de cellules du mélanome que de cellules normales. En outre, l'examen de la peau traitée ne présente aucune trace de toxicité organique majeure. Le potentiel d'utilisation en application topique est donc démontré.