Vous recherchez une actualité
Actualités

MÉTABOLISME et SANTÉ CARDIAQUE : Le régime méditerranéen confirme ses bénéfices

Actualité publiée il y a 9 années 8 mois 4 semaines
Journal of American College of Cardiology

Cette méta-analyse de 50 études scientifiques, portant sur près de 500.000 personnes, confirme le régime méditerranéen comme « un principe d’alimentation saine pour une vie saine ». Si ce régime a déjà démontré différents bénéfices, cette méta-analyse, publiée dans l’édition de mars du Journal de l'American College of Cardiology, les confirme en ce qui concerne les niveaux de cholestérol HDL, de triglycérides, de tension et de métabolisme du glucose.

"La prévalence du syndrome métabolique augmente rapidement à travers le monde, parallèlement à l'incidence croissante du diabète et de l'obésité», rappelle l'auteur principal, le Pr. Démosthène Panagiotakos, professeur agrégé au département biostatistique et épidémiologie de la nutrition, de l'Université d'Athènes. "En outre, le syndrome métabolique est l'une des principales causes de maladies cardio-vasculaires (directes ou indirectes), associé à un fardeau personnel et socio-économique. En conséquence, la prévention de ce syndrome est d'une importance considérable."


Le régime méditerranéen est caractérisé par une consommation élevée d'acides gras mono-insaturés, provenant principalement d'olives et huiles d'olive, par une consommation quotidienne de fruits, légumes, céréales à grains entiers, et de produits laitiers faibles en matières grasses, et, enfin, par une consommation hebdomadaire de poisson, de volaille, de fruits à coque, et de légumineuses; Il se caractérise aussi par une consommation relativement faible de viande rouge, et une consommation quotidienne modérée d'alcool, normalement avec les repas.

Cette méta-analyse confirme ses bénéfices : Le régime méditerranéen, selon ces chercheurs, est l'un des modèles les plus connus et les mieux étudiés, associé à une diminution de la mortalité, à une réduction du risque de maladies cardiovasculaires, de diabète de type 2, d'obésité et de certains types de cancer. En outre, leur analyse confirme son effet bénéfique sur l'obésité abdominale, les niveaux de lipides, le métabolisme du glucose et les niveaux de pression artérielle, qui sont également des facteurs de risque pour le développement des maladies cardiovasculaires et le diabète. L'étude confirme également ses effets antioxydants et anti-inflammatoires, ainsi que les bénéfices apportés par ses différentes composantes, en particulier l'huile d'olive, les fruits et légumes, les grains entiers et le poisson, renforcent son rôle bénéfique sur la santé.

« Cette méta-analyse a systématiquement évalué le rôle de ce régime alimentaire sur le syndrome métabolique et ses composantes. Nos résultats viennent compléter les connaissances actuelles, et démontrent le rôle essentiel de l'alimentation et des modes de vie quand il s'agit de l'apparition et de la progression du syndrome métabolique."

Encourager l'adhésion à de saines habitudes alimentaires, comme le régime méditerranéen, conclut l'auteur, adopter un mode de vie actif, semble être la pierre angulaire dans le développement des stratégies de santé publique pour la prévention du syndrome métabolique.

Source : American College of Cardiology « Mediterranean diet: A heart-healthy plan for life », traduction, adaptation, mise en ligne Claire Tancrède, Santé log, le 9 mars 2011

Accéder à l'Espace Nutrition- Lire aussi : REGIME MEDITERRANEEN : Efficacité prouvée contre le risque cardiovasculaire -