Vous recherchez une actualité
Actualités

MIGRAINE: Fréquemment associée à la carence en vitamines D, B2 et Q10

Actualité publiée il y a 3 années 3 mois 4 semaines
American Headache Society

De précédentes études avaient déjà suggéré que certaines vitamines et certaines carences vitaminiques pouvaient jouer un rôle important dans le processus de la migraine, avec des conclusions jusque-là contradictoires. En révélant que de nombreux patients migraineux ont des carences en vitamines, bien spécifiques, ces chercheurs ouvrent l’espoir d’une nouvelle voie de traitement, de fond. Ces conclusions, présentées au 58è Congrès scientifique de l’American Headache Society (San Diego) suggèrent donc l’opportunité d’une supplémentation pour prévenir les crises. Une piste prometteuse qui reste néanmoins à confirmer par de plus amples études.

Les chercheurs du Cincinnati Children's Hospital constatent qu'une proportion élevée, d'enfants, d'adolescents et de jeunes adultes souffrant de migraines présentent des déficiences en vitamines D, B2 (riboflavine) et en coenzyme Q10 (ubiquinone)- une substance présente dans chaque cellule du corps qui contribue à produire de l'énergie pour la croissance cellulaire.


L'étude a analysé les données de patients migraineux, en particulier leurs niveaux sanguins de vitamine D, riboflavine, coenzyme Q10 et de folate, des nutriments déjà impliqués par de précédentes recherches dans l'étiologie de la migraine. Certains des patients ont même reçu une supplémentation en cas de carence, au cours du suivi de l'étude. Cependant, seuls quelques participants ont reçu des vitamines seules, sans autre traitement, et si la supplémentation semble plutôt bénéfique, ces résultats ne suffisent pas à confirmer l'efficacité de ces vitamines dans la prévention des migraines. Ce qui est significatif, dans cette étude est l'association entre la prévalence de la migraine et la carence en vitamines : en particulier,

· les filles et les jeunes femmes, atteintes de migraines, sont plus susceptibles que les garçons et les jeunes hommes d'avoir des carences en coenzyme Q10,

· les garçons et les jeunes hommes atteints de migraine, sont plus susceptibles d'avoir une carence en vitamine D.

· les données ne sont pas statistiquement significatives sur les carences en folates.

· La migraine chronique est associée à une prévalence plus élevée de la carence à la fois en coenzyme Q10 et riboflavine, vs migraine épisodique.

Certes, d'autres études restent nécessaires pour confirmer l'efficacité d'un traitement de fond par supplémentation en vitamines, ciblé en fonction du déficit chez les patients migraineux. Cependant, la piste mérite d'être suivie.

Autres actualités sur le même thème