Vous recherchez une actualité
Actualités

MIGRAINE: La stimulation magnétique transcrânienne fait son effet

Actualité publiée il y a 5 années 8 mois 3 semaines
NICE

La stimulation magnétique transcrânienne (SMT) fait son effet sur la migraine et fait son chemin, avec ces nouvelles recommandations britanniques du National Institute for Health and Care Excellence (NICE), qui la reconnaissent comme une thrapie, à part entière des symptômes des migraines avec et sans aura. Ces recommandations précisent ses modalités d’utilisation et confirment l’espoir représenté par cette nouvelle thérapie, non invasive, pour une affection handicapante dont la prévalence est tout de même estimée à 12% en population générale.

Ces nouvelles directives du NICE sur l'utilisation de la SMT, un dispositif qui donne des impulsions magnétiques (voir schéma ci-contre), pour la prévention et le traitement de la migraine, reposent sur des données d'évaluation pendant l'aura avant un épisode de migraine, au début d'un épisode de migraine ou à intervalles réguliers, qui montrent l'efficacité du dispositif pour stopper ou réduire la sévérité de l'épisode ou prévenir de nouvelles crises. Ainsi, un essai récent mené sur 164 patients atteints de migraine avec aura, montre que 39 % des patients sont exempts de crises durant les 2 heures qui suivent la stimulation vs 22% des patients traités par dispositif placebo et que 29 % sont toujours libres de migraine dans les 24 heures qui suivent la stimulation vs 16 % des témoins.


Cependant, les données d'efficacité restent très limitées en quantité, pour son effet prévention en particulier, et l'incertitude subsiste quant à sa sécurité à long terme ou son utilisation fréquente. Quelques effets secondaires ont été relevés lors des essais cliniques, tels que de légers vertiges, une somnolence, des spasmes musculaires, l'irritabilité et la phonophobie.

C'est pourquoi son usage reste extrêmement encadré et d'autres recherches sont encore nécessaires.

Une technique personnalisable mais empirique: Ces recommandations précisent aussi que le nombre d'impulsions, leur force, leur fréquence et la durée d'administration sont modifiables et adaptables à chaque cas patient. La thérapie reste très empirique et si l'on sait que la migraine entraine une contraction brusque suivie d'une dilatation brusque des vaisseaux sanguins dans le cerveau, le procédé d'action de la SMT sur la gravité ou la fréquence des migraines reste globalement mal compris. La SMT peut être combinée, sans interférence, aux traitements habituels de la migraine dont les triptans ou les analgésiques. C'est un peu l'esprit des recommandations, qui, en l'état des connaissances, envisagent la SMT dans le cadre d'une thérapie combinée, plutôt qu'en traitement autonome, sous la direction de cliniciens spécialisés dans les maux de tête et pour des patients sélectionnés avec soin en clinique spécialisée.

Source: NICE (National Institute for Health and Care Excellence) January 2014 Transcranial magnetic stimulation for treating and preventing migraine (Visuel NIH)

Lire aussi : TABAGISME: La stimulation magnétique transcrânienne réduit l'envie de fumer -

Autres actualités sur le même thème