Vous recherchez une actualité
Actualités

MIGRAINE: Le serre-tête qui bloque la douleur

Actualité publiée il y a 6 années 7 mois 5 jours
Neurology

Ce dispositif métallique à porter sur le front pourrait soulager les crises de migraine, selon cette petite étude de l’Université de Liège, publiée dans l’édition du 6 février de la revue Neurology. Il produit des impulsions électriques sur la branche principale du nerf trijumeau pour bloquer la douleur et prévenir les crises de migraine et les céphalées.

Ce sont des chercheurs de la “Headache Research Unit” et d'autres instituts de recherches belges qui ont testé ce dispositif, mis au point par Cephaly®, il s'agit d'un stimulateur transcutané sus-orbitaire ou STS collé sur le front qui délivre une stimulation électrique des nerfs, autour des yeux et sur le front. Le dispositif est conçu pour stimuler la branche ophtalmique du nerf trijumeau.


Stimuler les nerfs faciaux pour traiter la migraine : Le nerf trijumeau, l'un des principaux nerfs de la face, comporte 3 branches principales, la première qui traverse le front et court autour des yeux, la branche ophtalmique, et deux autres branches qui traversent les joues et la mâchoire. Ces nerfs transmettent les sensations de la face vers le cerveau. Ils sont donc impliqués dans la migraine et en particulier dans la migraine avec aura, précédée par des symptômes neurologiques, dont des symptômes visuels, comme l'apparition de lumières clignotantes. Cet essai randomisé a été mené sur 67 participants, âgés de 18 à 65 ans, victimes de crises de migraine au moins 2 fois par mois, qui, pour le groupe traité (n=34), ont reçu durant 90 jours des séances de STS d'une durée de 20 minutes et ont été évalués à 45 jours, puis 90 jours. Les chercheurs constatent que le traitement,

·         permet une réduction de 30% du nombre de jours de migraine (de 6,9 jours avant le traitement à 4,9 jours après le traitement),

·         améliore néanmoins significativement, de 38%, la proportion de personnes ayant eu au moins 2 fois moins de migraines,

·         réduit globalement le nombre de crises de migraine au total,

·         entraîne une satisfaction plus élevée dans le groupe traité (70,6%) que dans le groupe témoin (39,4%),

·         et sans effets secondaires particuliers.

 

Si ces résultats sont significatifs, ce n'est que légèrement et reste la gravité des crises, lorsqu'elles subsistent qui n'a pas été réduite. Mais l'absence d'effet secondaire est un point important alors que de nombreux antimigraineux peuvent en entraîner. Ces premiers résultats sont donc prometteurs, concluent les auteurs et des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Source: Neurology February 6, 2013, doi: 10.1212/WNL.0b013e3182825055 Migraine prevention with a supraorbital transcutaneous stimulator

Accéder aux dernières actualités sur la Migraine

Autres actualités sur le même thème