Vous recherchez une actualité
Actualités

MYOPIE: Elle envahit l'Europe, la faute aux écrans?

Actualité publiée il y a 4 années 7 mois 1 jour
Ophtalmology

La myopie est de plus en plus courante en Europe, selon cette méta-analyse de 15 études, effectuée par une équipe du King College de Londres. L’étude révèle en effet que près d'un quart de la population européenne est atteint de myopie, avec une prévalence (47%) deux fois plus élevée encore chez les jeunes adultes âgés de 25 à 29 ans. De nouvelles données, à paraître dans la revue Ophtalmology, qui appellent à préciser l’impact des nouvelles technologies et des nouveaux dispositifs sur l’acuité visuelle des enfants.

La myopie se développe généralement pendant l'enfance et l'adolescence. Elle est liée à un étirement de l'œil qui entraîne une concentration de lumière en face de la rétine d'où une vision floue. La myopie accroît le risque de décollement de la rétine, de glaucome et de dégénérescence rétinienne. Ces nouvelles données alertent donc, en regard des implications à la fois pour le système de santé et l'économie, non sans rappeler, dans le même temps, la « myopie scolaire » et les chiffres « chinois », soit une prévalence de 80 à 90% chez les étudiants du secondaire de Chine, du Japon et de Corée du Sud, parmi lesquels 10 à 20% de cas de myopie sévère pouvant mener à la cécité.


La méta-analyse qui a porté sur les données de plus de 60.000 personnes, identifie à nouveau ce lien fort entre la myopie et le niveau d'éducation, avec des niveaux de myopie 2 fois plus élevés chez les personnes ayant un niveau d'études supérieur vs un niveau primaire. Katie Williams, chercheur au Département d'ophtalmologie du King College, précise: «Nous savions que la myopie était de plus en plus courante dans certaines parties du monde : ainsi, près de 8 jeunes sur 10 sont touchés dans les zones urbaines d'Asie de l'Est mais le même schéma se dessine en Europe, avec de lourdes implications».

Des facteurs liés au temps d'étude, mais pas seulement : Les facteurs associés aux modes d'enseignement actuels (écrans), le temps consacré aux études et aux exercices sur ordinateur, et une sédentarité accrue sont invoqués pour expliquer la corrélation. Mais cela n'explique pas cette hausse fulgurante de la myopie en Europe, précisent les auteurs. Un certain nombre d'autres facteurs, comme les facteurs génétiques, ou d'autres facteurs de mode de vie moderne pourraient aussi expliquer les tendances identifiées dans l'étude. Le Professeur Chris Hammond, du King College, ajoute: «Nous ne comprenons pas pleinement les raisons de ce changement, cette étude suggérant que les niveaux et les temps d'études croissants ne sont pas les seuls facteurs à blâmer. Nous devons regarder, par de nouvelles études, l'impact précis des pratiques éducatives mais aussi de l'utilisation des ordinateurs, des tablettes et des smartphones sur le développement visuel des enfants ».

Source: Ophthalmology 11 May 2015 (In Press) Increasing Prevalence of Myopia in Europe and the Impact of Education via Eurekalert (AAAS) New study finds short-sightedness is becoming more common across Europe

Plus d'études sur la Myopie