Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ infantile: Filles ou garçons, des facteurs différents?

Actualité publiée il y a 7 années 1 mois 1 jour
Pediatrics

Ces chercheurs en santé cardiovasculaire de l'Université du Michigan ont identifié les comportements qui peuvent conduire à l'obésité puis, ensuite au risque cardiaque associé. Dans l’édition de septembre de la revue Pediatrics, leur étude révèle que si certaines mauvaises habitudes, comme un temps d’écran prolongé ou trop de repas pris hors de la maison sont communes aux garçons et aux filles, en ce qui concerne l’obésité, chaque sexe a aussi ses points de vulnérabilité. Des pistes pour lutter de manière plus ciblée contre l’obésité.


Leur étude menée auprès de 1.714 élèves âgés en moyenne de 11 ans, révèle

· des différences entre les sexes dans les habitudes qui jouent sur le poids corporel :

- Ainsi, les filles qui boivent 2 portions de lait par jour sont moins susceptibles d'être obèses (OR : 0,81) mais la consommation de lait ne fait aucune différence pour les garçons. Une explication possible serait une réduction de la consommation de boissons sucrées.

- les garçons qui font du sport ont majoritairement (et logiquement) un poids de santé (OR : 0,90)

· et, indépendamment du sexe de l'enfant :

- les garçons et les filles qui déjeunent à l'école ont un risque accru d'obésité (OR : 1,29), mais cela pourrait être lié, en réalité, au statut socio-économique,

- 61% des garçons obèses et 63% des filles obèses sont « sur écran » durant 2 heures ou plus par jour. Les garçons plutôt sur jeux vidéo, les filles plutôt sur ordi. Un temps d'écran supérieur à 2 H est associé à un risque accru d'obésité de 19% (OR : 1,19).

Déjà, à 11 ans, des profils cardiovasculaires inquiétants sont associés à l'obésité, avec un faible taux de cholestérol HDL, un taux de triglycérides élevé, une pression artérielle élevée et une récupération de la fréquence cardiaque, par rapport aux enfants de poids normal.

Ce sont quelques informations supplémentaires, à creuser avec de nuvelles études, qui peuvent être utiles pour lutter de manière plus ciblée, contre l'obésité infantile.

Source: Pediatrics online August 12, 2013 doi: 10.1542/peds.2012-2994 Gender Differences in Physiologic Markers and Health Behaviors Associated With Childhood Obesity (Visuel Les Produits laitiers)

Accéder aux dernières actualités sur l'Obésité infantile

Accéder à nos dossiers- Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Obésité de l'enfant (1/6)
Troubles du comportement alimentaire

Autres actualités sur le même thème