Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ: La chirurgie bariatrique déconseillée en cas de projet de grossesse?

Actualité publiée il y a 6 années 1 mois 18 heures
Science Translational Medicine

Atteindre un poids de santé est évidemment recommandé en particulier lors de la planification d’une grossesse. Cependant, toutes les méthodes n’ont pas les mêmes effets sur la santé des futurs enfants. C’est ce que suggère cette étude menée à l’Université de Cincinnati, qui alerte contre les effets néfastes possibles, pour les enfants à naître, du recours chez la mère à la gastrectomie verticale, aussi appelée « sleeve » gastrectomie, une technique de chirurgie bariatrique. Ces conclusions, présentées dans la revue Science Translational Medicine, font état de conséquences néfastes pour la santé métabolique des futurs enfants.


Le recours à la chirurgie bariatrique ne serait donc pas l'idéal, lorsque le choix est possible, pour la santé des futurs enfants, explique le Pr Bernadette Grayson, chercheur au Cincinnati Diabetes and Obesity Center et co-auteur de l'étude. Si l'obésité maternelle et le diabète ont des conséquences néfastes sur la santé à long terme pour la progéniture, si la chirurgie bariatrique reste le moyen le plus efficace pour atteindre une perte de poids durable et l'amélioration des niveaux de glucose, son étude conclut, sur la souris « opérée » à de nombreux risques pour sa progéniture, comme un faible poids de naissance, une plus grande propension à stocker la graisse, à développer une intolérance au glucose et même à une réduction de la croissance.

Chirurgie bariatrique pour la maman rat, troubles métaboliques pour sa progéniture : Ces constatations interviennent sur des rats femelles nourris avec un régime riche en matières grasses pour induire l'obésité puis opérés avec suppression d'une partie de l'estomac et sur leur progéniture. Si les mamans rats, sans surprise, ont perdu du poids perdu et amélioré leur équilibre glycémique voire même certains aspects en santé reproductive, la santé métabolique de la progéniture s'avère elle dégradée. Poids de naissance plus faibles, propension à l'obésité et au diabète, les changements hormonaux induits par la chirurgie auraient même entraîné une diminution de la croissance.

Des implications sans doute en pratique clinique, pour le choix des procédures chirurgicales de perte de poids chez les mères en âge de concevoir. De nouvelles recherches sont prévues pour mieux comprendre les causes de ces mauvais résultats métaboliques et, toujours, comment l'environnement maternel peut augmenter ou diminuer le risque d'obésité et de diabète pour les prochaines générations.

Source: Science Translational Medicine 21 August 2013 DOI: 10.1126/scitranslmed.3006505 Improved Rodent Maternal Metabolism But Reduced Intrauterine Growth After Vertical Sleeve Gastrectomy (Visuel Fotolia)

Accéder à nos dossiers-Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Obésité de l'enfant (1/6)
Troubles du comportement alimentaire

Autres actualités sur le même thème