Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ : Lien avéré entre les horaires de travail de la mère et l'IMC des enfants

Actualité publiée il y a 10 années 8 mois 2 semaines
Child Development

Les résultats d'une étude menée par ces chercheurs de l’American University (Washington DC), suggèrent que les horaires de travail de la mère est un facteur d’obésité infantile indiscutable. Ces conclusions qui ne doivent pas culpabiliser les mères actives mais seulement les sensibiliser, sont publiées dans l’édition de février de la revue scientifique Child Development.

Des études antérieures avaient montré que l'emploi des mères est associé à une augmentation de l'indice de masse corporelle (IMC) des enfants. Une organisation de travail atypique (travail le soir ou la nuit, les week-ends, ou par « quart ») peut également influer sur l'IMC de l'enfant.


Cette étude a examiné le lien entre le travail de la mère et l'IMC des enfants et a pris en compte l'influence des plannings atypiques de travail des mères. Basée sur les données de 990 enfants d'âge scolaire (8 à 12 ans) de l'étude Early Child Care du NICHD (N = 990), cette étude confirme que l'augmentation du temps de travail total d'une mère est associée à une augmentation de l'IMC de son enfant. L'analyse des données révèle une influence cumulée entre le nombre total d'années passées par la mère en dehors de la maison et l'augmentation de l'IMC de leurs enfants. En outre, l'association entre l'emploi maternel et le poids des enfants est beaucoup plus forte à la 6e année de l'enfant en comparaison d'âges plus jeunes. Aucune association en revanche n'est suggérée entre travail à l'extérieur ou à domicile avec l'IMC de l'enfant.

Un temps de travail élevé incite à mal s'alimenter : Bien que les explications à ces résultats ne soient pas claires, les chercheurs pensent qu'un temps de travail élevé incite à prendre les repas à l'extérieur, à utiliser des aliments transformés ou à consommer des fast-food. Ces résultats, quoique logiques, doivent être pris en compte dans la stratégie de lutte contre l'obésité, en proposant plus largement, par exemple, des aliments frais et sains, prêts à consommer aux mères de famille dans cette situation.