Vous recherchez une actualité
Actualités

OMEGA 3: L'huile de poisson rend-elle les enfants plus sages ou plus intelligents?

Actualité publiée il y a 7 années 1 semaine 5 jours
PLoS ONE

Chez des enfants qui montrent d’importantes difficultés de lecture, un des acides omega-3, l’acide (DHA) permet d’apporter une légère amélioration des compétences, mais, dans l’ensemble, le DHA ne montre aucun effet bénéfique ni sur la capacité de lecture, ni sur le comportement en général de l’Enfant. Des conclusions mitigées, donc, à cette étude de chercheurs de l'Université d'Oxford publiée dans l’édition du 6 septembre de la revue PLoS ONE.

L'acide docosahexaénoïque (DHA) est un acide gras polyinsaturé de la famille des oméga-3, présent essentiellement dans les poissons et les fruits de mer, connu comme un constituant important du cortex cérébral.


L'étude a examiné ses effets du DHA sur la lecture, la mémoire et le comportement chez 363 enfants âgés de 7 à 9 ans, qui ont reçu, durant 16 semaines, soit des suppléments de DHA (600 mg de DHA par jour, administré en trois capsules) ou un placebo. Les enfants inclus dans l'étude n'avaient pas de problèmes de santé particulier, tels qu'une déficience visuelle ou auditive, pas de difficultés d'apprentissage et ne prenaient pas, déjà, des suppléments d'oméga-3.

La plupart des études déjà menées sur les effets des omega-3 chez les enfants, précisent les auteurs, ont plutôt porté sur troubles du comportement, tels que le déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH).

Les auteurs constatent, à 16 semaines, en fin d'étude que,

· dans l'ensemble, les scores de lecture ne différent pas entre le groupe DHA (huile de poisson) et le groupe placebo. Par conséquent, le DHA n'a eu aucun effet sur la capacité de lecture de l'ensemble du groupe.

· Mais lorsque les chercheurs limite leur analyse aux 224 enfants qui avaient une capacité de lecture initiale en dessous du 20e centile (correspondant à environ 2 ans de retard en lecture), le DHA améliore considérablement les performances de lecture par rapport au placebo avec une amélioration du score de 2,0 vs 0,9 pour le placebo.

· le DHA semble a également améliorer certains troubles du comportement, selon les parents,

· le DHA n'a aucun effet sur la mémoire de travail ou le comportement, selon les enseignants.

Donc, dans l'ensemble, le DHA n'a aucun effet bénéfique sur la capacité de lecture, sauf chez des enfants « en retard pour leur âge et aucun effet sur la mémoire ou du comportement, selon l'évaluation des enseignants. Les chercheurs concluent que la supplémentation en DHA semble offrir un moyen sûr et efficace pour améliorer la lecture et le comportement chez les enfants "sous-performants"…

Autres actualités sur le même thème