Vous recherchez une actualité

Actualités

PARENTALITÉ : Le contact humain laisse aux nourrissons une caresse moléculaire

Actualité publiée il y a 7 mois 3 semaines 1 jour
Development and Psychopathology
Être pris dans les bras, cajolé ou réconforté, laisse une « trace » moléculaire positive au bébé

Être pris dans les bras, cajolé ou réconforté, laisse une « trace » moléculaire positive au bébé et cet effet est même détectable 4 ans plus tard, révèle cette étude de l’Université de la Colombie-Britannique (Canada). Des conclusions surprenantes, présentées dans la revue Development and Psychopathology, qui suggèrent que la chaleur et l’affection laissent aussi une signature épigénétique, et dans ce cas propice au développement de l’enfant. A contrario, l’adversité et le manque de contact humain semblent entraîner une « immaturité biologique ».

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

Pages

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités