Vous recherchez une actualité
Actualités

PARENTALITÉ: Savoir l'exprimer face à des enfants transgenres

Actualité publiée il y a 8 années 10 mois 4 semaines
Family Process

Accepter ses enfants, participe à les protéger. Mais comment les parents vivent la diversité de genre, « entre rose et bleu » - dit l’auteur, puis l’homosexualité ou la transsexualité de leur enfant ? Le programme Gender and Family de l’Ackerman Institute for the Family (New York) “soutient” les familles aux prises avec cette diversité de l'identité de genre et d'expression. Premier principe de ce programme, la non-conformité de genre chez les enfants n'est pas une psychopathologie ! Explications dans la revue Family Process.

Comment les parents doivent-ils réagir quand leur fils de 4 ans insiste pour porter des vêtements de filles, ou que leur fille préfère la version masculine de son nom? Telles sont les questions de plus en plus fréquentes qui parviennent au thérapeute familial Jean Malpas, de l'Ackerman Institute qui décrit sa nouvelle approche de soutien aux parents.


Négocier le dilemme entre protection et expression : Il s'agit d'une approche multi-dimensionnelle qui participe à l'intégration de deux compréhensions de l'identité de genre: L'une étant le système traditionnel où l'homme (ou la femme) domine la société, l'autre étant une image plus souple et plus fluide du genre, celle-là même exprimée par leurs enfants. «Les parents de ces enfants sont souvent confrontés à la nécessité de protéger leurs enfants contre l'intimidation et la discrimination, tout en non seulement acceptant leur orientation mais aussi en nourrissant l'identité de leur enfant et son expression", explique Jean Malpas. «Cette étude montre comment le coaching, la formation, le groupe de soutien aux parents et la thérapie familiale peuvent aider chaque membre de la famille à négocier ce dilemme."

Une diversité de genres tout à fait normale chez l'Enfant : Jean Malpas confirme, avec ses données cliniques, la diversité tout à fait normale des expressions des enfants entre les sexes et démontre par études de cas anonymes, comment les enfants peuvent suivre des voies extrêmement différentes pour élaborer leur identité. Certains enfants non « conformes » vont ainsi grandir pour devenir transgenre, d'autres finiront par sentir à l'aise dans leur sexe biologique, tandis que d'autres continueront à afficher une identité de genre "non conforme" sans exprimer de besoin de transition sociale ou médicale.

«La recherche sur l'identité de genre a des implications en matière d'éducation", explique le thérapeute. «Les enseignants aussi doivent être conscients et sensibles aux aspects non-binaires et non biologiques du sexe, « la ségrégation » ou la séparation des élèves pour certaines activités fondée sur le sexe n'est plus appropriée lorsque l'identité de genre des enfants est bien plus complexe. "

Sa théorie est que la non-conformité de genre chez les enfants n'est pas une psychopathologie mais un affichage normal de la diversité dans les expressions d'identités de genre. Le programme est donc opposé aux approches cliniques basées sur la « pathologisation » ou aux approches traditionnelles psychiatriques utilisant des thérapies cognitivo-comportementales pour éteindre ou étouffer les comportements atypiques et renforcer l'expression de genre traditionnelle.

Ouvrir les parents à cette approche multi-dimensionnelle leur permet d'accepter et d'affirmer l'identité de leur enfant tout en leur apportant une protection précieuse à la maison, à l'école et dans le monde.

On ne peut que se réjouir de cette initiative.

Source: Family Process Article first published online: 6 DEC 2011 DOI: 10.1111/j.1545-5300.2011.01371.x Between Pink and Blue: A Multi-Dimensional Family Approach to Gender Nonconforming Children and their Families (Visuel © Deklofenak - Fotolia.com)

Accéder au dossier « Parentalité » de Santé log Petite Enfance- Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier.

Autres actualités sur le même thème