Vous recherchez une actualité
Actualités

PARENTALITÉ, un vrai booster d'immunité face aux infections virales

Actualité publiée il y a 8 années 3 mois 1 semaine
Psychosomatic Medicine

La parentalité serait-elle au titre du plaisir d’être parent plus qu’à celui de la proximité physique avec les enfants, un facteur de renforcement d’immunité face aux infections virales ? C’est en tout cas ce que suggère cette étude américaine qui évalue jusqu’à 60% la diminution du risque « d’attraper un rhume » lorsqu’on a des enfants, une diminution qui augmente même avec le nombre d’enfants. Quant au raisonnement de certaines analyses qui constatent cette diminution du risque même lorsqu’on ne vit pas dans le même foyer que ses enfants, et l’attribuent alors à l’épanouissement lié à la parentalité, il convient de se demander simplement si, alors, le risque d’infection via les enfants n’est pas naturellement réduit… Les chercheurs du département Psychologie de la Carnegie Mellon University (Pittsburgh), de l’Université de Virginia, de l’Université de Pittsburgh (Pennsylvanie) ont suivi 795 paricipants, âgés de 18 à 55 ans, mis en quarantaine au début de l’étude et qui ont reçu par gouttes nasales l'un des 4 virus du rhume. Les chercheurs ont ensuite surveillé l’apparition puis l’évolution du rhume 5 à 6 jours après l'exposition au virus par analyses comprenant des contrôles pour l'immunité au virus et l’identification de la souche virale. Des facteurs comme l'âge, le sexe, la race / l'origine ethnique, l'état matrimonial, la masse corporelle, le niveau d’étude, le statut d'emploi…ont également été pris en compte.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

L'étude constate que les parents sont moins susceptibles de développer des rhumes que les « non parents » avec une réduction du risque de 52% (OR : 0,48, IC : 95% de 0,31 à 0,73). · Cela s'avère vrai pour les deux parents · avec 1 ou 2 enfants (OR : 0,52, IC : 95% de 0.33 à 0,83) · avec 3 enfants ou plus (OR : 0,39, IC : 95% de 0.22 à 0,70). · La parentalité est même associée à une diminution du risque de rhume à la fois pour les parents qui ont au moins un enfant vivant à domicile (OR : 0,46) et ceux dont les enfants vivent loin de la maison (OR : 0,27). · Cette relation entre la parentalité et le rhume s'avère plus prononcée chez les parents plus âgés.


L'immunité renforcée est donc suggérée liée aussi, à la seule parentalité, sans obligatoirement de proximité. Mais dans ce cas, quelle est la réduction du risque d'infection liée à l'éloignement des enfants, même si dans cette étude, le virus a été inoculé.

Source: Psychosomatic Medicine July 2012 vol. 74 no. 6 567-573 « Parenthood and Host Resistance to the Common Cold” (Visuel © dubova - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur la Parentalité

Accéder au Dossier Parentalité de Santé log Petite Enfance- Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier.

Autres actualités sur le même thème