Vous recherchez une actualité
Actualités

PATIENT ÂGÉ : L’isolement social c’est aussi l’isolement sanitaire

Actualité publiée il y a 4 mois 1 jour 17 heures
Annals of Family Medicine
L'isolement social, en particulier chez le patient âgé, rime trop fréquemment avec un isolement sanitaire

Cette étude japonaise rappelle, dans les Annals of Family Medicine que l’isolement social, en particulier chez le patient âgé, rime trop fréquemment avec un isolement sanitaire, un manque ou une difficulté d’accès aux services de santé, le report de soins ou encore globalement une mauvaise expérience des soins de santé.  L’étude met ainsi l’accent sur le rôle crucial de l’aidant, qui, en accompagnant la personne âgée, même en bonne santé, peut veiller à préserver son suivi régulier en soins primaires.

 

Les chercheurs de l’Université de Kyoto nous rappellent combien l’isolement social, en particulier chez nos aînés est un problème de santé majeur, que ce soit de santé mentale ou physique. L’équipe réexamine ic, en suivant 465 patients âgés de 65 ans et plus, ce lien entre l'isolement social et l'expérience du patient en soins primaires.

 

L’étude, transversale, est menée dans un réseau de pratique des soins primaires comportant 28 établissements de soin. Les chercheurs ont évalué l'isolement social à l'aide d'une échelle (Lubben) et l'expérience des patients en soins primaires à l'aide d'une version japonaise de l'outil d'évaluation des soins primaires (JPCAT : Japanese version of the Primary Care Assessment Tool), qui évalue 6 domaines : le premier contact, la durée de la relation de soin, coordination, l’exhaustivité des services de santé disponibles, l’exhaustivité des services de santé fournis et l’ouverture sur les services communautaires. L’analyse de ces données pour 465 patients âgés de 65 ans ou plus, après ajustement pour les facteurs de confusion possibles montre que :

 

  • l'isolement social est négativement associé au score total d'évaluation des soins primaires (JPCAT) avec une réduction moyenne de -3,67 points, pouvant aller jusqu’à -7 points sur une échelle de 10. Parmi les items évalués, l'isolement social s’avère particulièrement associé à une réduction de la durée de la relation de soin, de l'exhaustivité des services fournis et de l’orientation du patient vers des services communautaires.

 

Ainsi, l’étude confirme que l'isolement social est associé à une expérience négative du patient âgé des soins primaires. Les chercheurs appellent ainsi les aidants, les professionnels de santé de proximité et les prestataires de santé à veiller de manière ciblée sur les patients âgés isolés et à les aider à améliorer leur expérience des soins primaires.

Des soins cruciaux chez ces patients plus vulnérables à l’incapacité et à la perte d’autonomie.


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages