Vous recherchez une actualité
Actualités

PÉNIBILITÉ de l'EXERCICE: Un Kinésithérapeute et son épouse se suicident

Actualité publiée il y a 8 années 11 mois 2 jours
SNMKR

C’est le Syndicat des National des Masseurs Kinésithérapeutes Rééducateurs qui alerte et associe aujourd’hui le suicide d’un confrère et de son épouse dans le Nord à la pénibilité et à l'absence de (re)valorisation de la profession. Courriers accusateurs adressés par l’Assurance Maladie aux masseurs kinésithérapeutes, lynchage politique et médiatique des Professionnels de santé, depuis plusieurs semaines, le SNMKR dénonce en ces termes, la difficulté du métier.

Depuis longtemps, le SNMKR dénonce la pénibilité du métier de masseur-kinésithérapeute : Surcharge de travail pour compenser le blocage d'honoraires, investissement personnel important pour soutenir des patients aux pathologies lourdes, formalités administratives, accusations de fraude et lie le drame qui frappe ce confrère du Nord et son épouse à des conditions d'exercice trop difficiles. Ce confrère avait contacté le SNMKR et expliqué sa situation, adressant au Syndicat le courrier reçu de la Caisse Maladie des Flandres le mettant en cause et lui réclamant 196.000 euros. Aujourd'hui, le SNMKR s'est mis immédiatement en contact avec la Caisse Nationale d'Assurance Maladie et le Ministère de la Santé pour tenter de comprendre les raisons d'un tel geste et en tirer les leçons avec les institutions.


Le SNMKR demande aujourd'hui aux autorités, la mise en place d'une charte nationale du contrôle de l'activité des Professionnels de Santé par l'Assurance Maladie et le lancement d'une étude sur la pénibilité de la profession.

Le SNMKR exhorte les autorités à ne plus jeter en pâture toute une profession, alors que, de l'aveu même de ces autorités, le pourcentage réel de fraudes est infime. Le Syndicat adresse toutes ses pensées à la famille et aux proches.

Autres actualités sur le même thème