Vous recherchez une actualité
Actualités

PENSÉE POSITIVE: L'optimisme des parents fait celui des enfants

Actualité publiée il y a 8 années 3 mois 3 jours
Child Development

Don’t worry, be happy. Même au niveau de la maternelle, les enfants savent déjà que la pensée positive permet de se « sentir mieux ». L'optimisme des parents peut aider les enfants à comprendre comment les pensées peuvent influencer les émotions. Cette étude menée à l'Université de Jacksonville et de Californie, publiée dans l’édition du 21 décembre de Child Development, montre que pour que les enfants « soient positifs », il faut montrer l’exemple.

Cette étude a été menée auprès de 90 enfants âgés de 5 à 10 ans. Les enfants ont écouté 6 histoires illustrées dans lesquelles deux personnages ressentaient la même émotion après avoir connu une expérience positive, négative ou ambiguë. Après chaque expérience, un personnage a une pensée optimiste, voit l'événement sous un jour positif, et l'autre a une pensée pessimiste et considère l'événement sous un jour négatif.


Les chercheurs ont demandé aux enfants de juger les émotions de chaque personnage et de fournir une explication pour ces émotions et se sont intéressés à la description d'émotions différentes pour deux personnages dans la même situation mais avec des modes de pensée différents. Les chercheurs ont également demandé aux enfants et à leurs parents répondre à un questionnaire pour mesurer leur niveau individuel d'espoir et d'optimisme.

Dès 5 ans, les enfants expliquent que les gens se sentent mieux avec des pensées positives plutôt que négatives. Les enfants décrivent parfaitement l'influence des pensées positives sur les émotions. Et le lien émotion-sentiment se renforce à mesure qu'ils grandissent. L'étude constate également que dans des situations négatives, les enfants ont plus de difficulté à comprendre comment la pensée positive peut aider à s'adapter et c'est alors avant tout, l'attitude de leurs parents dans ce type de situation, qui influence leur capacité à comprendre les avantages de la pensée positive.

"Le principal facteur prédicteur de la vision positive de l'enfant est l'espoir et l'optimisme des parents !», explique Christi Bamford, professeur adjoint de psychologie à l'Université de Jacksonville, auteur principal de l'étude. Des résultats qui soulignent que le rôle des parents pour aider les enfants à penser positif, pour vivre mieux les situations difficiles passent par l'aptitude des parents à voir les choses du bon côté.

Source: Child Development 21 DEC 2011 DOI: 10.1111/j.1467-8624.2011.01706.x Looking on the Bright Side: Children's Knowledge About the Benefits of Positive Versus Negative Thinking (Visuel © artellia - Fotolia.com)

Lire aussi: OPTIMISME et ESTIME de SOI: Déjà dans notre patrimoine génétique?

CULTURE, santé et bonheur de vivre: Significativement associés -

Autres actualités sur le même thème