Vous recherchez une actualité
Actualités

PESTICIDES: Les filtrer grâce à des biofiltres utilisant les bactéries E. coli

Actualité publiée il y a 9 années 6 mois 2 semaines
International Journal of Environment and Pollution

Oui des filtres bactériens pourraient être utilisés pour extraire les vapeurs de pesticides de l'air pollué par ces vapeurs toxiques, promettent ces chercheurs chinois d'un département spécialisé dans les biosciences de l'Académie des sciences de Chine, qui publient leurs travaux dans l’édition d’avril de l’International Journal of Environment and Pollution.

Car si la bactérie Escherichia coli est connue pour causer des intoxications alimentaires et sous une forme, la O157: H7 pour endommager les reins et même être fatale, E. coli, est couramment utilisée en recherche biologique comme un organisme modèle pour un large éventail d'expériences bénéfiques. Ces chercheurs chinois ont découvert que sous une forme génétiquement modifiée, la bactérie peut être utilisée dans un biofiltre pour extraire les pesticides toxiques, le parathion et le parathion-méthyl de l'air pollué.


Junxin Liu de l'Académie des Sciences de Chine à Beijing, et ses collègues démontrent une efficacité d'élimination moyenne de 95,2% pour le parathion et de 98,6% pour le méthyle parathion à l'aide de ce biofiltre basé sur l'utilisation de bactéries E. coli.

Les pesticides organophosphorés, comme le parathion et le méthyle parathion, sont très efficaces et donc utilisés pour près d'un tiers des cultures agricoles mondiales. Malheureusement, ces substances peuvent s'accumuler dans l'environnement et constituent un risque pour la santé humaine. La biorestauration à l'aide de bactéries du sol et de l'eau qui peuvent détruire ces composés est en cours de développement. Avec la mise au point de ce procédé, J. Liu et ses collègues ont franchi une étape sur les biofiltres permettant la purification de l'air.