Vous recherchez une actualité
Actualités

PRÉVENTION des CHUTES: Jouer à la balle pour le contrôle postural

Actualité publiée il y a 5 années 6 mois 1 semaine
Electromyography and Kinesiology

Penser aux jeux de balle pour les personnes plus âgées peut surprendre. Pourtant, sur le principe, le travail de la position, du réflexe et du mouvement de rattrapage, peut permettre d’améliorer l'équilibre, conclut cette étude de l’Université de l'Illinois à Chicago et de prévenir les chutes chez le sujet âgé. Des conclusions rapportées dans 2 revues spécialisées, Electromyography and Kinesiology et Experimental Brain Research qui conseillent ces exercices simples, en EHPAD par exemple, pour préserver l'autonomie du patient âgé.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Le Dr Alexander Aruin, professeur de thérapie physique, chercheur depuis 20 ans sur le mécanisme des chutes, explique les 2 stratégies cérébrales que nous développons pour le maintien de l'équilibre et la prévention des chutes : - Quand la perturbation est prévisible, le cerveau active les muscles en prévision de la secousse, - puis, quand la perturbation intervient, le cerveau réengage les muscles pour prévenir la perte de l'équilibre, soit en franchissant l'obstacle soit en adaptant la position du corps. Cependant, avec le vieillissement, le contrôle postural par anticipation diminue, nous laissant avec les seules adaptations de compensation. La capacité d'équilibre devient plus limitée, le risque de chute augmente.


L'équipe a regardé si certains types d'exercices pouvaient améliorer ce contrôle par anticipation. Les chercheurs montrent d'abord sur un groupe de jeunes adultes en bonne santé invités à attraper une médecine ball, puis sur un groupe d'adultes âgés en bonne santé, que cet exercice simple permet d'améliorer l'équilibre en faisant travailler ce processus d'anticipation mis en branle dans notre cerveau en cas d'obstacle ou de faux pas.

Les chercheurs ont mesuré l'activité électrique des muscles du tronc et des jambes pour identifier les différences dans la capacité des deux groupes d'âge à générer ces ajustements posturaux anticipés à la fois avant et après la session ce « jeu de balle ».

Si les améliorations liées à la formation sont observées dans les deux groupes, chez les personnes âgées, l'exercice permet d'améliorer l'équilibre général de manière durable.

Sources:

Journal of Electromyography and Kinesiology November 13, 2014 DOI: org/10.1016/j.jelekin.2014.11.002 Improvement of anticipatory postural adjustments for balance control: Effect of a single training session

Experimental Brain Research 26 Nov 2014 DOI 10.1007/s00221-014-4144-1 Enhancement of anticipatory postural adjustments in older adults as a result of a single session of ball throwing exercise (Visuel© tunedin - Fotolia.com)

Lire aussi: EXERCICE PHYSIQUE: Il peut réduire de 30% le risque de chute chez le patient âgé

EXERCICE PHYSIQUE: A 65 ans, le pratiquer intense ou modéré ? –

L'EXERCICE PHYSIQUE à l'âge mûr entretient le capital musculaire à vie –

L'EXERCICE PHYSIQUE réduit de 60% le risque de chute avec fracture chez le patient âgé -

DÉMENCE, ALZHEIMER: L'exercice physique reste d'actualité –

Si vous êtes inscrit et identifié vous pouvez
Accéder au dossier Santé log Mobilité, Autonomie et prévention de la dépendance

Autres actualités sur le même thème