Vous recherchez une actualité
Actualités

Prise en charge de la DOULEUR : Le cannabis permettra-t-il de juguler la crise des opioïdes ?

Actualité publiée il y a 1 année 5 mois 2 semaines
JAMA Internal Medicine
Le cannabis médical constitue une alternative possible pour la gestion de la douleur avec un risque réduit de dépendance et pratiquement aucun risque d’overdose

Aux Etats-Unis, la mortalité liée aux surdoses d’opioïdes a augmenté de 15,6% entre 2014 et 2015 et a augmenté de près de 320% entre 2000 et 2015. Deux études examinent à nouveau la relation entre l'usage légal du cannabis et les prescriptions d'opioïdes. Une étude examine avec la mise en œuvre de la légalisation du cannabis depuis 2010 aux Etats-Unis, l’évolution des dépenses liées aux opioïdes chez les patients « Medicaid », la deuxième étude, l’évolution des modèles de prescription des opioïdes. Ces deux études, présentées dans le JAMA Internal Medicine qui rappellent en passant « l'épidémie d'opioïdes » suggèrent que le cannabis médical constitue une alternative possible pour la gestion de la douleur avec un risque réduit de dépendance et pratiquement aucun risque d’overdose.

 

  • La première étude, transversale, représentative de la population (américaine) a analysé les les données de prescription Medicaid sur la période 2011- 2016 et conclut que la mise en œuvre de la légalisation du cannabis à usage médical, et à usage récréatif est associée à des réductions de taux de prescription d'opioïdes, soit de 5,88% et 6,38% respectivement. Ainsi, la première étude conclut que les lois autorisant l’usage médical et/ou récréatif du cannabis ont le potentiel de réduire (de 5,88%) la prescription d'opioïdes- ici chez les patients inscrits à Medicaid, l’assurance maladie destinée, aux Etats-Unis aux usagers et aux familles à faibles ressources qui constituent un groupe de population à risque élevé de douleur chronique, d’usage problématique et de surdose d'opioïdes.
  • La seconde étude, une analyse longitudinale de données Medicare, l’assurance santé au bénéfice des personnes de plus de 65 ans ou répondant à certains critères révèle une réduction d’environ 10% des prescriptions d’opioïdes lorsqu'un État adopte une loi légalisant le cannabis médical.

 

Cette étude conclut donc également à un mécanisme vertueux de nature à favoriser une utilisation plus faible des opioïdes sur prescription et à contribuer à la prévention et à la réduction des dommages liés à la crise des opioïdes.

Autres actualités sur le même thème