Vous recherchez une actualité
Actualités

Produits LAITIERS: Une grande étude confirme leur effet protecteur pour le coeur

Actualité publiée il y a 9 années 2 mois 5 jours
CERIN- Etude DESIR

Malgré leur teneur relativement élevée en graisses saturées pour certains d’entre eux, les produits laitiers seraient bien protecteurs vis-à-vis du risque cardiovasculaire. C’est le Centre de Recherche et d'Information Nutritionnelles (Cerin) qui nous livre les résultats de cette grande étude prospective française, l’étude DESIR, sur l’association entre consommation de produits laitiers et syndrome métabolique, un ensemble de symptômes, qui sont autant de facteurs de risque cardiovasculaires.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Le syndrome métabolique, ou encore syndrome d'insulino-résistance, est défini par un ensemble de symptômes, qui sont autant de facteurs de risque cardiovasculaires : obésité abdominale, anomalies lipidiques (en particulier triglycérides élevés et HDL-cholestérol bas), pression artérielle élevée, glycémie élevée (hyperglycémie de jeûne ou diabète de type 2). Ces troubles sont caractéristiques de la résistance à l'insuline.


Plusieurs études ont montré des associations inverses entre la consommation de produits laitiers et différents traits du syndrome métabolique, en particulier l'étude prospective américaine sur 10 ans, l'étude Cardia. L'étude DESIR (Données Epidémiologiques sur le Syndrome d'Insulino-Résistance) a été entreprise pour étudier les caractéristiques et les déterminants, génétiques et/ou environnementaux, de l'apparition de ce syndrome. Débutée en 2004, elle a été menée sur plus de 5.000 personnes volontaires consultant dans les centres de santé de la sécurité sociale, avec une durée de suivi de 9 ans et un bilan métabolique tous les 3 ans -analyses biologiques, cliniques, mode de vie (questionnaires nutritionnels, tabac, activité physique, etc.-.

Les résultats:

- Syndrome métabolique: L'étude suggère que la consommation de produits laitiers hors fromage et la densité calcique sont significativement associées de manière inverse à l'incidence du syndrome métabolique et des troubles glycémiques au cours des 9 ans de suivi. La consommation de fromage est associée inversement à l'incidence du syndrome métabolique mais pas à l'hyperglycémie ou au diabète de type 2. Ces résultats persistent après ajustement sur l'IMC.

125ml0.88 IC : 95% de 0.79 à 0.97 et 0.86 IC : 95% de 0.79 à -0.94 ) selon lles variables d'ajustement.

- Pression artérielle diastolique: Les produits laitiers, le fromage et la densité calcique sont associés également négativement à la pression artérielle diastolique (moyenne au cours des 9 ans de suivi) et à un gain d'IMC moins important sur cette période.

- Triglycérides et tour de taille: La consommation de fromage et la densité calcique sont associées négativement aux triglycérides et à l'augmentation de tour de taille, chez les hommes comme chez les femmes.

- Pression artérielle systolique: La densité calcique, et chez les femmes, la consommation de produits laitiers hors fromage est aussi négativement associée à la pression artérielle systolique et à l'augmentation des triglycérides au cours du suivi.

Cette grande étude prospective française montre clairement des effets bénéfiques de la consommation de produits laitiers sur le syndrome métabolique et les troubles du métabolisme glucidique. Des effets liés aux nombreux nutriments présents dans les produits laitiers, calcium et autres minéraux, vitamine D, protéines et peptides et acides gras.