Vous recherchez une actualité
Actualités

PRODUITS MÉNAGERS: Ces enzymes génétiquement modifiées, des allergènes en puissance

Actualité publiée il y a 2 années 10 mois 2 jours
Occupational & Environmental Medicine

Alpha amylase, stainzyme et pancréatinine sont des enzymes génétiquement modifiées principalement trouvées dans les détergents, les produits de nettoyage et les produits de soins à domicile. Cette étude allemande suggère que ces molécules peuvent être des « allergènes puissants » et marque une étape vers leur surveillance à la fois en milieu du travail et en usage domestique.

Les chercheurs de l'University Medical Center Hamburg-Eppendorf ont prélevé des échantillons de sang chez 813 participants, âgés de 20 à 60 ans, régulièrement exposés à ces enzymes génétiquement modifiées via leur profession dans l'industrie alimentaire, chimique et pharmaceutique. Ces participants avaient été exposés de 3 mois à 10 ans à 2 à 4 enzymes dans leurs lieux de travail. Les échantillons de sang ont été criblés pour les anticorps (ou protéines produites en réponse à la présence de ces enzymes génétiquement modifiées) spécifiques d'enzymes suivants :


- phytase

- xylanase

- glucanase

- cellulose

- savinase et / ou de l'alpha-amylase

Les chercheurs identifient ainsi des anticorps chez près d'un quart des participants testés : 23% des participants exposés présentent des anticorps IgE liés à ces enzymes spécifiques en milieu de travail, spécifiques de la réponse allergique. Ces anticorps, les plus fréquemment détectés, le sont en réponse à l'exposition à des enzymes principalement utilisées dans les détergents et les produits de soins à domicile, ce sont,

· l'alpha-amylase (44% des échantillons),

· la « stainzyme » (41%),

· la pancréatinine (35%).

Les chercheurs ont ensuite examiné un sous-groupe de 134 participants et ont identifié chez environ 36% d'entre eux, des symptômes allergiques possibles dont l'écoulement nasal (19%), une irritation oculaire (19%) ou un essoufflement (17%).

Les enzymes génétiquement modifiées sont des allergènes puissants : les chercheurs concluent : « Nos données confirment de précédents résultats d'études : les enzymes génétiquement modifiées sont des allergènes puissants qui peuvent susciter une réponse allergique immédiate. Cependant peu de travailleurs bénéficient de la surveillance adéquate, en raison du manque de tests de diagnostic commerciaux pertinents ». Enfin, si ces tests sur ces travailleurs n'apportent pas de preuve concluante que l'exposition à ces enzymes génétiquement modifiées provoque des allergies, l'incidence des symptômes est bien plus élevée chez ces personnes exposées en milieu de travail, qu'en population générale. Enfin, dans le cas où ce risque allergène serait confirmé par de prochaines études pour le grand public, une nouvelle réglementation autour des produits contenant ces enzymes, serait nécessaire.

Autres actualités sur le même thème