Vous recherchez une actualité
Actualités

PROTHÈSES MAMMAIRES PIP : Il faut consulter et envisager l'explantation, dit l'Afssaps

Actualité publiée il y a 7 années 11 mois 1 semaine
Recommandations Afssaps

Les patientes porteuses de prothèses PIP doivent consulter leur médecin ou chirurgien et bénéficier systématiquement d’un examen clinique et des examens radiologiques appropriés. Non seulement toute rupture, suspicion de rupture ou de suintement d’une prothèse doit conduire à l’explantation, des 2 prothèses mais les patientes doivent discuter avec leur chirurgien de l’explantation préventive même sans signe clinique de détérioration de l’implant.

Ce sont les nouvelles recommandations renforcées de l'Afssaps, face à nouveau rapport de cas de cancer (adénocarcinome) déclaré le 5 décembre dernier, chez une patiente portant des prothèses PIP. Un second cas qui suit un cas de lymphome anaplasique à grandes cellules qui avait provoqué le décès d'une femme, également porteuse de prothèses PIP, il y a quelques jours.


Des recommandations doivent être publiées pour les professionnels d'ici la fin de l'année. Un courrier d'information comportant ces nouvelles recommandations vient d'être adressé aux chirurgiens.

L'Afssaps rappelle également, sur le risque de cancer du sein chez les femmes porteuses d'implants mammaires en silicone, que l'évaluation de la FDA, en juin dernier, n'a pas conclu à un risque accru de cancer du sein. Cependant, en janvier 2011, la FDA avait aussi rapporté une « possible » association entre une forme très rare de lymphomes (lymphomes anaplasiques à grandes cellules) et les prothèses mammaires.

A ce jour, près de 3.000 plaintes ont été déposées par des porteuses de prothèses PIP ou leur famille. Une information judiciaire contre X a été ouverte à Marseille après dépôt de plainte de la mère d'une victime, pour "homicide involontaire par violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de sécurité ou de prudence".

Autres actualités sur le même thème