Vous recherchez une actualité
Actualités

PSYCHO et alimentation: Chez l'Enfant, l'agressivité vient en mordant!

Actualité publiée il y a 5 années 16 heures 41 sec
Eating Behaviors

Avoir du mordant, c’est avoir du caractère. Cette étude de l’Université Cornell, menée auprès d’enfants âgés de 6 à 10 ans montre la justesse de l’expression, au premier degré, quand il s’agit de l’alimentation. Car mordre dans des aliments entiers pourrait rendre les enfants plus « socialement agressifs ». Ces drôles de conclusions, publiées dans la revue Eating Behaviors, apportent néanmoins une constatation utile pour les cantines scolaires!


L'étude, menée sur 2 jours, auprès de 12 enfants âgés de 6 à 10 ans, constate que lorsque les enfants devaient mordre ou croquer les aliments, comme des épis de maïs ou des pommes, alors leur comportement devient agité. Le Dr Brian Wansink, professeur au Cornell Food and Brand Lab raconte ainsi que le premier jour, la moitié des enfants, assis à une table de pique-nique, ont reçu pour leur repas, soit des cuisses de poulet soit du poulet déjà préparé en petits morceaux. Le deuxième jour, l'expérience a été inversée. 2 animateurs demandaient aux enfants de rester à l'intérieur d'un cercle afin qu'ils puissent être filmés et leur comportement évalué, en fonction des niveaux d'obéissance, de calme ou d'agressivité.

Avec le mordant, vient la désobéissance ! L'analyse de ces observations montre que lorsque les enfants doivent mordre dans les aliments, ils deviennent 2 fois plus susceptibles de désobéir et 2 fois plus agressif envers les autres enfants.

Ainsi, ils quittent le cercle sans autorisation plus fréquemment, se mettent à sauter ou debout sur les tables de pique-nique.

Bref, si l'on en croit cette étude et que l'on souhaite un comportement plus calme des enfants à table, il serait préférable de leur servir de petits morceaux plutôt que de leur servir des aliments à croquer. Des conclusions certes anecdotiques mais qui peuvent être utiles en restauration scolaire !

Source: Eating Behaviors 1 April 2014 doi.org/10.1016/j.eatbeh.2014.03.013 Biting versus Chewing: Eating Style and Social Aggression in Children

Lire aussi: ALIMENTATION: Mâcher pour moins manger -


Interstitiel mediset

Autres actualités sur le même thème

Pages