Vous recherchez une actualité
Actualités

PSYCHO: La personnalité, autant acquise qu'innée?

Actualité publiée il y a 6 années 3 mois 2 semaines
Biology Letters

La personnalité est autant le produit de l’environnement, que de la génétique suggère, en synthèse, cette étude de l’Université d’Exeter, menée sur des oiseaux, des diamants mandarins et qui relance, dans la revue Biology Letters, la question de l’inné et de l’acquis.

Ces chercheurs de l'Université d'Exeter et d'Hambourg ont étudié comment la personnalité est transférée entre générations et constatent que les familles d'accueil ont une influence plus forte sur la personnalité que les parents biologiques, donc l'héritage génétique. Le Dr Nick Royle explique que chez les diamants mandarins, des traits de personnalité peuvent être transmises d'une génération à l'autre par les comportements et pas seulement la génétique.


Chez les oiseaux, la personnalité n'est pas qu'héritée : Leur recherche a pu évaluer la personnalité de ces oiseaux en plaçant dans un nouvel environnement et en comptant le nombre de sites visités. Certains oiseaux se montrent timides, en restant principalement au même endroit alors que d'autres explorent, révélant ainsi une personnalité plus extravertie. Les oiseaux mâles et femelles ont été ensuite jumelés et autorisés à se reproduire. Chaque ponte a été confiée à une autre paire d'oiseaux, juste avant l'éclosion. Ensuite, la personnalité de la progéniture a été mesurée une fois ces oiseaux adultes. Alors que la taille de la progéniture s'avère bien héréditaire, la personnalité ne l'est pas entièrement.

Déterminisme ou naturalisme ? Cette étude, certes menée sur des oiseaux, soulève la question de l'héritage de la personnalité, chez les humains aussi. Les enfants adoptés vont-ils héritent ou adopter des caractéristiques de la personnalité de leurs parents biologiques ou de leurs parents adoptifs? L'environnement, ici en tous cas, semble plus important que l'héritage génétique dans le développement de la personnalité. Il existe bien une transmission non-génétique du comportement, suggère cette étude, mais d'autres études, génétiques, devront évaluer la formation de la personnalité chez d'autres espèces.

Source: Biology Letters 5 June 2013 doi: 10.1098/rsbl.2013.0120 Environmental transmission of a personality trait: foster parent exploration behaviour predicts offspring exploration behaviour in zebra finches (Visuel@ Jan Stipala)

Accéder aux dernières actualités en Psycho

Lire aussi : DÉVELOPPEMENT: Inné ou acquis? Tout dépend où on vit! -

Autres actualités sur le même thème