Vous recherchez une actualité
Actualités

PSYCHO: Les hommes seuls dépensent plus pour séduire

Actualité publiée il y a 6 années 11 mois 1 semaine
Journal of Personality and Social Psychology

« Too Many Men », c’est le nom de cette étude de l’Université du Minnesota qui conclut que le sex-ratio dans une société ou un environnement, est un facteur de comportement sur le plan financier et influe sur les décisions économiques. Lorsqu’un homme a le sentiment que les femmes se font rares autour de lui, il devient plus impulsif, épargne moins, emprunte plus, en bref, dépense plus. Des conclusions publiées dans l’édition de janvier du Journal of Personality and Social Psychology qui montrent que les hommes seuls regardent moins à la dépense.

"Chez les animaux, lorsque les femelles se font rares, les mâles se mettent en situation de concurrence», explique Vladas Griskevicius, professeur adjoint de marketing à la Carlson School of management et auteur principal de l'étude. "Comment les humains se mettent-ils en situation compétition pour se donner toutes les chances d'avoir une compagne ? Dans toutes les cultures, les hommes le font souvent par l'argent, qui leur apporte un statut social."


1ère expérience : Pour tester cette théorie que le sex-ratio influe sur les décisions économiques, les chercheurs ont lu aux participants de leur expérience des articles décrivant la population locale comme ayant plus d'hommes ou plus de femmes. Les participants ont ensuite été invités à indiquer combien ils économiseraient chaque mois sur leur paie et combien ils seraient disposés à emprunter avec leurs cartes de crédit pour des dépenses immédiates. En situation où les femmes sont moins nombreuses, le taux d'épargne des hommes diminue de 42% et l'intention d'emprunt augmente de 84%.

2de expérience : Les participants ont visionné des photos d'hommes et de femmes comportant plus d'hommes, plus de femmes, ou le même nombre puis ont été invités à choisir entre recevoir une certaine somme d'argent dès demain ou un montant supérieur mais dans un mois. Lorsque les femmes sont moins nombreuses sur les photos, les hommes sont bien plus susceptibles de choisir un versement immédiat plutôt que d'attendre un mois pour obtenir un montant plus important.

La psychologie de l'homme sensible à la présence de femmes : Selon V. Griskevicius, voir plus d'hommes que de femmes conduit spontanément les hommes à être plus impulsifs, donc à épargner moins tout en empruntant plus dans l'idée de dépenser pour des achats immédiats. "La science économique nous dit que les humains prennent des décisions réfléchies, au contraire des animaux, mais il s'avère que nous avons beaucoup en commun avec eux. Certains de nos comportements sont beaucoup impulsifs et subconscient. Plus d'hommes que de femmes dans l'environnement d'un homme modifie automatiquement et en général, ses désirs, ses comportements, et l'ensemble de sa psychologie. "

Et les femmes ? Si le sex-ratio ne semble pas influencer les choix financiers des femmes, il influence les attentes des femmes sur la manière dont les hommes devraient dépenser leur argent pour les séduire. Dans l'expérience 1, lorsque les hommes sont pletore, les femmes espèrent que les hommes dépenseront plus pour des invitations, des cadeaux ou des bijoux. Les hommes devraient devront donc décupler leurs efforts dans un environnement où les femmes se font plus rares.

Des résultats vérifiés sur 120 villes américaines : Les auteurs ont également étudié les données d'archives de plus de 120 villes des Etats-Unis et calculé leur sex-ratio. Conformément à leur hypothèse, les communautés avec un plus grand nombre d'hommes célibataires montrent une utilisation plus importante des cartes de crédit et des niveaux d'endettement plus élevés. Ils apportent l'exemple de 2 villes proches, Columbus (Géorgie) avec un sex-ratio H/F de 1,18 et une dette moyenne par habitant supérieure 3479$ par rapport à Macon (Géorgie également) avec un sex-ratio de 0,78.

Les résultats de l'étude Too Many Men suggèrent donc un comportement financier masculin bien dépendant de la présence de femmes dans son entourage et au-delà des efforts marketing qui pourront être déployés pour vendre tel ou tel produit ou tel ou tel placement.

L'auteur cite d'autres études montrant la forte corrélation entre un sex-ratio inférieur et un comportement agressif chez l'homme et ajoute que les conséquences dépassent la question de l'argent. « Il s'agit de violence et de survie ».

Source: Journal of Personality and Social Psychology "The Financial Consequences of Too Many Men: Sex Ratio Effects on Savings, Borrowing, and Spending" (Visuel © hsfelix - Fotolia.com)

Autres actus en Psycho

Autres actualités sur le même thème

Pages