Vous recherchez une actualité
Actualités

RAPPEL d'une colle murale: Présence d'une bactérie dangereuse pour la santé

Actualité publiée il y a 8 années 10 mois 2 semaines
DGCRF

La Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCRF) vient de rappeler, au 17 novembre, une colle de revêtement mural. La contamination se fait par contact oculaire ou inhalation. Une fois sèche, la colle ne présente plus de danger. Une bactérie, de type pseudomonas aurait été identifiée dans certains lots contrôlés.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Il s'agit de colle de marque Ovalit distribués après le 11 octobre 2011 dans les enseignes spécialisées destinées aux professionnels du bâtiment et aujourd'hui retirés de la vente par mesure de précaution.


Les pseudomonas sont sources d'infections nosocomiales et communautaires et peuvent être à l'origine d'infections oculaires, d'infections cutanées bénignes ou graves, d'infections respiratoires (mucoviscidose) et d'otites.

La DGCRF précise que l'impact du type de micro-organismes identifiés est généralement faible sur les personnes en bonne santé, mais qu'il pourrait entraîner des effets sérieux sur la santé de personnes fragiles ou immunodéprimées, ou en cas de contact oculaire ou d'inhalation du produit.

Par ailleurs, le risque ne subsiste que dans certaines conditions d'humidité, une fois appliqué et sec, le produit ne présente plus aucun risque pour la santé. Un numéro vert, le 0805 560 311, a été mis en place à la disposition des utilisateurs. En cas de symptôme à la suite d'un contact direct sur la peau ou les yeux, les utilisateurs doivent consulter leur médecin généraliste.

Autres actualités sur le même thème