Vous recherchez une actualité
Actualités

RECONSTRUCTION MAMMAIRE: Satisfaction supérieure avec l'alternative autologue

Actualité publiée il y a 5 années 10 mois 5 jours
Plastic and Reconstructive Surgery

La reconstruction mammaire qui utilise les propres tissus des femmes qui ont subi une mastectomie, aboutit finalement à un taux de satisfaction plus élevé et à d'aussi bons résultats de santé, confirme cette étude néerlandaise. Les résultats, présentés dans Plastic and Reconstructive Surgery®, la revue de l'American Society of Plastic Surgeons (ASPS) confirment cette nouvelle option pour les patientes, et définitive celle-là.

La technique du DIEP (Deep Inferior Epigastric Perforator Flap), consiste à réaliser une autotransplantation en prélevant de la graisse et des fragments de peau vascularisés de l'abdomen de la patiente pour reconstruire un sein sans prothèse et de manière définitive. Cette intervention, d'une durée moyenne de 4 heures, fait appel à la microchirurgie pour assurer le travail minutieux de dissection et de revascularisation entre les vaisseaux du lambeau prélevé au niveau du bas ventre et ceux du thorax. Cette étape de « raccordement » très précise est d'ailleurs guidée sous microscope. Contrairement aux prothèses qui doivent être changées au fil du temps, tous les 10 ans en moyenne et hors complications, selon la FDA, la reconstruction mammaire par auto-transplantation est une reconstruction définitive sur laquelle le chirurgien ne reviendra plus. Le sein, « reconstruit sur mesure », évoluera naturellement avec la patiente en fonction de la variation de son poids, parallèlement au deuxième sein.


Pour les femmes qui ont subi une mastectomie, la reconstruction du sein en utilisant leurs propres tissus, plutôt que des implants mammaires apporte des niveaux plus élevés de satisfaction, confirme cette étude dont les résultats peuvent néanmoins refléter aussi le profil de femmes qui choisissent cette option de reconstruction. Néanmoins, le Dr Yassir Eltahir, chirurgien plasticien a basé cette analyse, menée auprès de 92 femmes, sur un questionnaire récent mais reconnu, le BREAST-Q questionnaire pour évaluer la satisfaction des patientes et leur qualité de la vie après l'intervention.

· 47 participantes avaient subi cette reconstruction autologue, avec leurs propres tissus,

· 45 autres participantes avaient opté pour une reconstruction alloplastique, utilisant des implants.

Satisfaction supérieure et même niveau de qualité de vie : Les résultats suggèrent que les femmes qui ont bénéficié d'une reconstruction avec leurs propres tissus sont globalement plus satisfaites des résultats.

· Leur score de satisfaction sur le résultat esthétique est de 75 en moyenne (sur une échelle de 100 points) vs 65,5 pour une reconstruction avec implant.

· La satisfaction globale est de 82 vs 74,5.

· La satisfaction de qualité de la vie dont le bien-être psychosocial, la satisfaction sexuelle et physique ne s'avère pas très différente entre les groupes.

Les caractéristiques des patientes sont très différentes selon les options :

-Les femmes qui choisissent la reconstruction autologue sont plus âgées: 51 vs 44 ans.

-La reconstruction autologue est effectuée 21 mois en moyenne après une mastectomie vs immédiatement pour la reconstruction avec implant(s).

-La reconstruction avec implant(s) est plus fréquemment choisie en cas de reconstruction des 2 seins et, en particulier en cas de double mastectomie préventive en raison d'un risque génétique de cancer du sein.

-La reconstruction autologue est plus fréquemment choisie après radiothérapie, en cas de poids corporel moyen plus élevé et associée également à un niveau d'études en général moins élevé.

Les taux de complications sont similaires avec, néanmoins, il faut le préciser, un taux de chirurgies correctives secondaires supérieur chez les patientes ayant opté pour une reconstruction autologue. Ainsi, les résultats de satisfaction supérieurs pour la reconstruction autologue pourraient être liés aux caractéristiques des patientes. Cependant l'étude confirme l'option autologue comme une option à part entière, qui donne de bons résultats et avec des scores similaires de qualité de vie. Il n'existe aucune reconstruction idéale du sein adaptée à toutes les patientes, concluent les auteurs. Cependant, les patientes ont le choix entre plusieurs options.

Source: Plastic and Reconstructive Surgery® January 2015 doi: 10.1097/PRS.0000000000000804 Which Breast Is the Best? Successful Autologous or Alloplastic Breast Reconstruction: Patient-Reported Quality-of-Life Outcomes

Plus d'études sur la Reconstruction ou les Implants mammaires

Lire aussi : RECONSTRUCTION MAMMAIRE: Une alternative définitive aux prothèses mammaires

Autres actualités sur le même thème