Vous recherchez une actualité
Actualités

RÉGIMES YO-YO: Augmentent-ils le risque de cancer?

Actualité publiée il y a 4 années 2 mois 2 semaines
American Journal of Epidemiology

C’est la plus grande étude réalisée sur l’association entre des régimes successifs de perte de poids, responsables du fameux effet « yo-yo » et le risque de cancer. Une association redoutée par de nombreuses personnes qui subissent ces cycles de poids corporel, et suggérée aussi par quelques études montrant que cet effet yo-yo pourrait favoriser certains processus biologiques qui mènent au développement du cancer. Ce bilan de chercheurs de l’American Cancer Society, publié dans l’American Journal of Epidemiologyest plutôt rassurant.

Car certains processus biologiques favorisés par l'effet yo-yo sont favorables au développement du cancer : il s'agit de l'augmentation de l'accumulation des cellules T, l'inflammation du tissu adipeux, une cytotoxicité réduite des cellules T naturelles pourraient bien suggérer une augmentation du risque.


L'étude a rapproché les cycles de poids corporel et l'incidence du cancer chez plus de 132.000 hommes et femmes participant à la Cancer Prevention Study II Nutrition Cohort, destinée à explorer l'effet de la nutrition sur l'incidence du cancer et la mortalité. Ce rapprochement a été effectué pour

15 cancers spécifiques et l'ensemble des cancers, soit plus de 25.000 cas au cours des 17 années de suivi.

Ø L'effet yo-yo n'a pas été associé à une augmentation quelconque

· du risque global de cancer chez les hommes ou les femmes,

· du risque d'un des 15 cancers en particulier.

L'étude, à la fois large et complète sur la question se veut donc rassurante et les auteurs concluent que la démarche de perte de poids ne doit pas être découragée par la crainte d'un risque augmenté de cancer.

Autres actualités sur le même thème