Vous recherchez une actualité
Actualités

RISQUE CARDIAQUE: Un composé courant de l'algue pour le dépister

Actualité publiée il y a 8 années 2 mois 3 semaines
Journal of Nuclear Medicine

Ce composé naturel issu des algues marines, le fucoidan, simple à produire et à manipuler, pourrait être utilisé comme marqueur du risque cardiovasculaire. Une équipe de l’Inserm vient de le tester avec succès chez l’animal pour repérer par imagerie médicale les zones vasculaires altérées ou encore la formation de caillots dans le sang ou sur la paroi vasculaire. Facile à produire et à utiliser, cette molécule pourrait permettre également de suivre l’efficacité d’un traitement. Une étude publiée dans l'édition d'août du Journal of Nuclear Medicine;

Cette molécule, le fucoidan, présente en masse dans les algues brunes marines, se lie naturellement et spontanément à une protéine, la P-sélectine, exprimée à la surface des plaquettes sanguines et des cellules elles-mêmes marqueurs de nombreuses maladies cardiovasculaires.


Le fucoidan, marqueur naturel de la P-selectine, elle-même marqueur de maladies cardiaques : La P-sélectine est exprimée par les plaquettes quand elles entrent dans un processus de coagulation, explique l'Inserm. Cela arrive en cas de lésion vasculaire pour éviter un saignement ou encore en présence d'un caillot dans la circulation, après l'obstruction transitoire d'une artère ou d'une veine.

Un signal fort à la scintigraphie et à l'IRM : En testant l'utilisation du fucoidan dans des modèles expérimentaux in vivo, en couplant la molécule à un marqueur radioactif pour pouvoir la suivre visuellement dans l'organisme de l'animal, les chercheurs constatent un signal fort au niveau des zones altérées chez les animaux.

"Ce marqueur devrait être utile en prévention cardiovasculaire en permettant par exemple de repérer des plaques d'athéromes vulnérables pouvant conduite à une embolie, mais également au cours du traitement d'une maladie. Il permettra de détecter une souffrance du tissu après une revascularisation et de suivre l'efficacité d'un traitement", illustre Jean-Baptiste Michel.

La molécule a fait l'objet d'un dépôt de brevet et sera prochainement testée chez l'homme.

Source: Journal of Nuclear MedicineSep;52(9):1433-40 Radiolabeled Fucoidan as a P-Selectin Targeting Agent for In Vivo Imaging of Platelet-Rich Thrombus and Endothelial Activation

Toutes nos actualités sur le Risque Cardiaque

Autres actualités sur le même thème