Vous recherchez une actualité
Actualités

RISQUE CARDIAQUE: Un vaccin one-shot contre le cholestérol?

Actualité publiée il y a 3 années 11 mois 1 semaine
Vaccine

L’idée d’un vaccin qui viendrait remplacer la prise quotidienne de statines ou autres anticholestérolémiants fait son chemin, avec cette étude américaine, menée par les National Institutes of Health (NIH). Un candidat existe déjà, un vaccin expérimental qui abaisse les niveaux de lipoprotéines de basse densité (cholestérol LDL), ici testé au stade de l’animal. Ces nouvelles données, prometteuses, présentées dans la revue Vaccine, restent encore à valider chez l'Homme. Un vaccin simple certes mais qui ne doit pas venir en remplacement d'un mode de vie sain.

En bloquant les récepteurs dans le foie qui absorbent et décomposent le cholestérol LDL, une protéine, PCSK9 favorise l'élévation des niveaux de lipoprotéines de basse densité. Il s'agit donc de cibler cette protéine, PCSK9, qui, inhibée, entraîne alors une réduction des niveaux de « mauvais » cholestérol (LDL), celui qui peut obstruer les artères et conduire à la crise cardiaque et l'AVC. La recherche teste ici plusieurs types de vaccin, tous conçus pour cibler PCSK9. Elle se base sur de précédents essais qui ont constaté, chez l'Homme, que la mutation de PCSK9, qui bloque son activité, est bien associée à de faibles niveaux de cholestérol LDL.


L'idée est de provoquer, avec le vaccin, une réponse immunitaire contre PCSK9. L'expérience montre que,

· les souris et les singes vaccinés anti-PCSK9 ont bien produit des anticorps anti-PCSK9,

· chez la souris, le taux de cholestérol a été considérablement diminué ave 4 des 7 vaccins anti-PCSK9. le vaccin entraîne une baisse de 28 à 55% du cholestérol total,

· chez le singe, la réponse est plus faible et entraîne une baisse de 10-15% du cholestérol.

· enfin, une combinaison vaccin + statines donne encore de meilleurs résultats.

Une option prometteuse, complémentaire ou alternative : Si ce vaccin était sûr et efficace chez l'homme, il constituerait donc, a minima, une option complémentaire utile ou même un traitement alternatif pour les patients qui éprouvent, avec les statines, des effets secondaires comme des douleurs musculaires et articulaires ou une sensation de faiblesse. Cette étude apporte déjà la preuve du concept qu'un vaccin anti-PCSK9 peut réduire efficacement le taux de lipides et agir en synergie avec les statines. Il reste bien évidemment à établir l'innocuité de ce nouveau vaccin chez l'homme. Et à ne pas oublier qu'un mode de vie sain constitue le traitement de première intention contre l'excès de cholestérol.

Source: Vaccine September 26 2015 A cholesterol-lowering VLP vaccine that targets PCSK9

Plus de 300 études sur le Risque cardiaque

Autres actualités sur le même thème