Vous recherchez une actualité
Actualités

ROUGEOLE: Prédire sa propagation grâce aux lueurs nocturnes

Actualité publiée il y a 7 années 11 mois 1 semaine
Science

Les changements de densité de population humaine mesurés par les densités des lumières de la nuit peuvent prédire la propagation de la rougeole, comme au Niger, selon ce rapport d'imagerie par satellite. Ces résultats, relayés dans l’édition du 9 décembre de la revue Science, pourraient aider les responsables en santé publique à planifier les efforts de vaccination pour contrôler la maladie, cause majeure de mortalité infantile en Afrique occidentale.

Les épidémies de rougeole au Niger fluctuent énormément d'une saison à l'autre, mais des études antérieures ont montré que les infections ont tendance à diminuer au début de la saison des pluies et, au contraire, à marquer des pics durant la saison sèche. Les chercheurs soupçonnent que les changements de densité de population au cours des saisons peuvent jouer un rôle dans l'évolution de l'épidémie, les populations ayant tendance se rassembler en ville, pendant la saison sèche, et à se déplacer vers les zones rurales au début des pluies.


Pour quantifier les fluctuations saisonnières de densité de population, Nita Bharti et ses collègues de l'université de Princeton ont utilisé des images prises par satellites capables de détecter la luminosité de sources de lumière, comme celles liées à l'occupation humaine. L'étude a porté sur 5 villes, dont 4 au Niger et une au Nigeria. L'équipe a utilisé des données d'incidence de rougeole de 1995 à 2004 pour 3 des 5 villes, les données pour les 2 autres villes n'étant pas disponibles.

En comparant les données satellitaires avec les rapports de cas et les modèles de diffusion, les chercheurs montrent que les taux de transmission de la rougeole et la densité de population sont fortement corrélées, ce qui indique que les fluctuations de densité de population sont un facteur important des épidémies de rougeole.

Cette méthode tout à fait unique aidera probablement d'autres chercheurs à mesurer les flux migratoires et leur association avec d'autres facteurs sanitaires et à développer de nouvelles applications, en particulier pour la gestion des crises sanitaires ou …économiques.

Source: Science 9 December 2011 Vol. 334 no. 6061 pp. 1424-1427 DOI: 10.1126/science.1210554 "Explaining Seasonal Fluctuations of Measles in Niger Using Nighttime Lights Imagery" (visuels CDC)

Accéder aux dernières actualités sur la Rougeole

Autres actualités sur le même thème