Vous recherchez une actualité
Actualités

SENIORS: Omega 3 et vitamines permettent de garder l'esprit vif

Actualité publiée il y a 8 années 10 mois 3 jours
Neurology

Cette recherche, une des premières à mesurer spécifiquement des niveaux sanguins de nutriments au lieu de fonder ses conclusions sur des questionnaires alimentaires, constate que les personnes âgées avec des niveaux sanguins élevés de certaines vitamines et d’omega-3 ont de meilleures performances mentales et moins de lésions cérébrales typiques de la maladie d'Alzheimer. Il est clair aussi, dans cette étude publiée dans Neurology, la revue de l'American Academy of Neurology que la "junk food" produit exactement l'effet inverse.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Ces scientifiques de l'Oregon State University (Portland) ont mesuré les niveaux sanguins d'un grand nombre de nutriments constate des effets positifs de niveaux élevés de vitamines B, C, D, E et d'huiles saines type Omega-3 présentes dans les poissons. "Cette approche montre clairement l'activité biologique et neurologique associée pour le bon et le mauvais à de vrais niveaux de nutriments», commente Maret Traber, co-auteur de l'étude. «Les vitamines et les nutriments que vous obtenez en consommant une grande variété de fruits, de légumes et poissons sont mesurables dans les biomarqueurs sanguins, je suis convaincue que ces nutriments ont un potentiel important pour protéger le cerveau."


L'étude a été réalisée auprès de 104 personnes, âgées en moyenne de 87 ans, sans facteurs de risque particulier pour la mémoire ou l'acuité mentale. 30 biomarqueurs de nutriments ont été mesurés dans leur sang, et 42 participants ont également subi une IRM afin de mesurer leur volume cérébral.

· Manger plus de fruits et légumes, reste un principe de base pour la santé cérébrale car les résultats les plus favorables de capacité cognitive et de mesures de taille du cerveau sont associés à deux modes d'alimentation :

- des niveaux élevés de marins acides gras,

- des niveaux élevés de vitamines B, C, D et E.

· Une performance cognitive dégradée est associée à un apport plus élevé d'acides gras trans présents dans les aliments cuits et frits, la margarine, la restauration rapide…

· Si une grande partie de la variation de la performance mentale dépend de facteurs comme l'âge ou l'éducation, le statut des nutriments dans le régime alimentaire intervient à hauteur de 17% dans les scores de mémoire et de 37% pour la taille du cerveau.

· Ces changements cognitifs liés aux différents régimes alimentaires ont un impact sur la taille du cerveau autant que sur la fonction cardiovasculaire.

Si dans l'épidémiologie de la maladie d'Alzheimer on suggérait également le rôle clé de la nutrition, cette étude biologique menée sur 30 nutriments présents dans le sang précise quels de ces nutriments sont tout particulièrement bénéfiques à nos performances mentales.

Source: Neurology WNL.0b013e3182436598; published ahead of print December 28, 2011, “Nutrient biomarker patterns, cognitive function, and MRI measures of brain aging” (Visuel NHS)

Accéder aux dernières actualités sur les Omega-3

Lire aussi : ALZHEIMER : Les OMEGA 3 contrent les prédispositions génétiques de la maladie

Accéder au Dossier sur la Maladie d'Alzheimer, pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème