Vous recherchez une actualité
Actualités

SEXUALITÉ: Chez l'Homme, l'anxiété sur la performance mène à l'infidélité

Actualité publiée il y a 9 années 2 semaines 1 jour
Archives of Sexual Behaviour

L'anxiété sur la performance sexuelle détermine des partenaires hommes plus infidèles, chez les femmes, c’est plutôt l’échec de la relation qui va motiver l’infidélité. Cette curieuse étude menée par une équipe canadienne de l'Université de Guelph sur les facteurs prédictifs de l'infidélité et publiée dans les Archives of Sexual Behaviour, montre avant tout l’importance des traits de personnalité de l’homme dans le choix de la fidélité dans sa sexualité.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

“Peu d'études sur l'infidélité sont allées au-delà de simples données démographiques”, explique le Pr. Robin Milhausen, chercheur à Guelph en santé sexuelle. "Cette recherche montre que les variables démographiques ne peuvent pas influencer ce type de décisions et que la personnalité importe le plus, surtout pour les hommes".


Pour les hommes et les femmes, les caractéristiques de la personnalité et les facteurs relationnels seraient des facteurs prédictifs plus pertinents que la religion, l'état matrimonial, l'éducation ou le sexe. Cette étude, la première à examiner à partir de données démographiques, de facteurs relationnels et de la personnalité sexuelle comment ces facteurs affectent l'infidélité conclut que les hommes qui prennent des risques ou facilement excités sexuellement sont aussi les plus susceptibles de “tricher” alors que pour les femmes ce sont plutôt les problèmes relationnels qui sont prédictifs de l'infidélité.

Cette étude a impliqué 506 hommes et 412 femmes qui ont déclaré vivre des relations sexuelles monogames depuis une durée allant de 3 mois à 43 ans. Les participants ont été invités à préciser des données telles que leur religion, leur niveau d'éducation et de revenu. Ils ont également complété et répondu à des questionnaires sur leur personnalité sexuelle et sur leurs relations.

Il y a peu de différence dans les taux d'infidélité déclarés par les hommes et les femmes (23% et 19%, respectivement), mais les facteurs qui semblent influer sur le comportement des hommes et des femmes sont différents:

- Pour les hommes, les facteurs prédictifs significatifs de l'infidélité sont les variables de personnalité, y compris la propension à l'excitation sexuelle et le souci de l'échec de la performance sexuelle."Les hommes peuvent rechercher des situations à risque élevé, donc en dehors de leur couple, pour y trouver une excitation, ou bien ils peuvent choisir d'avoir ces relations sexuelles en dehors de leur couple parce qu'ils se sentent ainsi plus libres d'arrêter. "

- Pour les femmes, le bonheur est primordial. Les femmes qui sont insatisfaites de leur relation sont deux fois plus susceptibles de tromper leur partenaire et celles qui ressentent une incompatibilité sexuelle sont presque 3 fois plus susceptibles d'entreprendre une autre relation.

Cette étude explique que pour les hommes, les traits de personnalité sont si influents qu'ils décident de l'avenir de la relation. Pour les femmes, c'est toujours la relation elle-même et sa réussite qui reste le facteur prédictif le plus important.

Archives of Sexual Behaviour et University of Guelph “Sexual Anxiety, Personality Predictors of Infidelity, Study Says”(Visuel © Gina Sanders - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur la Sexualité